La culture est étroitement liée au développement national. Pour chaque ethnie, «culture traditionnelle» rime avec «identité». Mais cette identité tend à disparaître à mesure que la société se développe.


Heureusement, certains ne l’entendent pas ainsi. C’est notamment le cas des Thai, à Muong Lay, dans la province montagneuse septentrionale de Dien Bien, qui s’attachent à préserver leurs valeurs culturelles traditionnelles, envers et contre tout.

Nous sommes dans le quartier de Na Lay, dans la cité municipale de Muong Lay, province montagneuse de Dien Bien, en pleine fête des costumes traditionnels et des outils ménagers. Jeunes gens et jeunes filles en costumes traditionnels-chemise indigo pour les uns, tuniques brodées pour les autres-disposent des outils ménagers qui sont présentés à la fête. Lo Van Manh, un cadre culturel du quartier Na Lay: « C’est la première fois que nous organisons cette fête. Nous souhaitons ainsi remettre au goût du jour les outils utilisés jadis par les familles Thai. Les préparatifs ont été bien menés dans les villages et les hameaux. Tout le monde est partant! ».

Cette fête des costumes traditionnels et des outils ménagers des Thai fait partie des activités de préservation et de développement de la culture des ethnies, à fortiori de celle des Thai. Tran Thi Huong Giang, responsable du bureau de la culture et de l’information de la cité municipale de Muong Lay: « Notre objectif, c’est de préserver la culture traditionnelle des Thai dans notre localité. Il faut préserver les costumes et la langue de cette ethnie. Il faut faire en sorte que les autochtones aient à cœur de préserver leurs traditions et de transmettre le flambeau aux jeunes générations ».

Ce projet de préservation de l’identité culturelle des Thai est mis en oeuvre par le bureau de la culture et de l’information de Muong Lay phase par phase. L’organisation de fêtes de ce genre est l’un des moyens les plus efficaces pour sensibiliser la population. Lo Thi Lien, du quartier de Na Lay: « Chez moi, je parle la langue Thai et je ne pratique le vietnamien que lorsque je rencontre quelqu’un qui ne parle pas ma langue. J’exige de mes enfants qu’ils en fassent autant! Sinon, que deviendrait notre culture? ».  

Le projet de préservation et de développement de la culture traditionnelle des Thai est mené parallèlement au mouvement d’édification d’une vie culturelle dans chaque village et hameau. La pratique artistique y a en tout cas beaucoup gagné, si l’on en juge par le nombre de groupes folkloriques qui se sont développés: une bonne trentaine, en tout, qui se réunissent le week-end pour des représentations de danse et de chant traditionnel. Tran Thi Huong Giang: « La commune de Lay Nưa a actuellement un groupe de danseuses composé de personnes âgées. Elles ont toutes plus de 60 ans et sont très dévouées pour ce qui est d’enseigner leur savoir-faire aux jeunes. Nous avons aussi au bureau culturel communal un chorégraphe et un musicien qui participent à ces classes de danses animées par les personnes âgées, afin d’apprendre les danses anciennes et de les répercuter ensuite aux 34 groupes de danses de Muong Lay ».

Les élèves de l’ethnie Thai apprennent, eux aussi, la culture traditionnelle de leur ethnie dans les écoles. Tran Thi Huong Giang explique: « Nous encourageons les familles à confectionner pour leurs enfants des costumes traditionnels pour qu’ils les portent au moment des fêtes. Dans les écoles, nous demandons aux enfants de porter ces costumes traditionnels le vendredi. Il y a par ailleurs des activités extra-scolaires: nous racontons des contes populaires de notre ethnie aux élèves pour qu’ils puissent comprendre les valeurs traditionnelles de leur ethnie et les préserver ».

Les autorités locales veillent également à la préservation de l’écriture des Thai. Tran Thi Huong Giang, ajoute: « Le bureau de l’éducation déploie actuellement un projet d’apprentissage de l’écriture des Thai dans les établissements scolaires. Pour l’année 2012-2013, le bureau a déployé cet enseignement à titre d’essai aux élèves de la 3ème classe de l’école primaire. Au total, 65 enfants ont appris l’écriture des Thai ».

Les Thai possèdent une culture riche et variée, très originale, qui mérite absolument d’être préservée. Gageons qu’avec toutes ces activités actuellement déployées à Muong Lay, elle le sera./.

 

Source:
Rapporter