Des magasins pour voyageurs
Mettre à jour: 22 Octobre 2013
Plusieurs magasins de produits pour les voyageurs ont été ouverts. On y trouve beaucoup de choses : gants, bottes, parapluies, sel, sucre, produits laitiers, etc.

Dinh Viêt Tuân a ouvert fin 2009 un magasin pour les personnes aimant voyager dans différentes régions du Vietnam. On y trouve beaucoup de choses : gants, bottes, parapluies, sel, sucre, produits laitiers, etc. Outre ces produits de consommation courante, M.Tuân vend encore des produits spéciaux comme des sirènes, des gants de protection contre le soleil, des jambières, des longues-vues, des walkies-talkies. M. Tuân révèle que protections, bottes, gants et sac à dos sont les produits qui se vendent le plus. «Nombre de personnes aiment voyager en hiver, et c’est la meilleure période. Il y a des moments où, chaque jour, je fais un bénéfice de 500.000 à 600.000 dôngs», confie M. Tuân.

Aujourd’hui, les magasins vendant de tels produits susdits se sont multipliés dans la capitale, ce qui entraîne une plus grande concurrence. Pour mieux attirer la clientèle, les magasins louent aussi des produits. Dô Trong Hung, membre du groupe de voyage Backpacking Team, explique que les voyageurs ont tendance à louer les produits chers et spécifiaux ; comme des outils pour réparer les motos, par exemple. «Les voyageurs n’achètent pas beaucoup certains produits comme les protections, les bottes, les jumelles et walkie-talkie. Nous leur les louons régulièrement», déclare M. Lôc, propriétaire d’un magasin dans la rue Giang Vo. «Afin d’attirer la clientèle, nous donnons aussi des conseils nécessaires aux voyageurs», a-t-il ajouté.

Location de voitures, de motos, de bicyclettes...

Actuellement, la location de moyens de transport comme voitures, motos ou vélos est très animée. Le loyer varie entre 80.000 dôngs et 250.000 dôngs par jour suivant la valeur du moyen de transport. «Si le client souhaite louer un moyen de transport, il doit verser une avance en liquide ou il remet une copie de sa carte d’identité, de son permis de conduire, et du carnet de famille», déclare Luong Viêt Hoàng, propriétaire d’un magasin spécialisé dans la location de motos à Hanoi. À l’occasion des jours fériés ou l’été, «nous n’avons pas suffisamment de motos».

Il y a des magasins assez exigeants. Pham Ngoc Tâm, voyageur aimant découvrir les circuits à risque à Diên Biên, Lào Cai, Son La La, Hà Giang indique que «parfois, je dois confier à un ami vivant de la capitale de louer un produit de grande valeur parce que certains magasins exigent un carnet de famille de Hanoi».

En réalité, le service de location des produits destinés à voyager n’est pas sans risques. «Les routes sont dangereuses, les voyages durent pendant longtemps parfois, et les produits peuvent être abîmés, voire détruits», rappelle Luong Viêt Hoàng. En ce cas, le client doit dédommager.
Source: CVN