Villages des chants ví et giặm après la reconnaissance de l'UNESCO
«Je suis heureux que l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) ait récemment reconnu les chants populaires ví et giặm des provinces de Nghê An et Hà Tinh en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité. C’est une joie, mais aussi une lourde responsabilité», a confié l’artiste Hông Luu, directrice adjointe du Centre de préservation et de valorisation du patrimoine des chants populaires de Nghê Tinh.
Les chants populaires Ví et Giặm reconnus patrimoine culturel immatériel de l’humanité
Les chants populaires Ví et Giặm des provinces de Nghê An et Hà Tinh (Centre) ont été reconnus patrimoine culturel immatériel de l’humanité le 27 novembre par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) lors de la 9e session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, tenue au siège de l’UNESCO, à Paris.
Le tir à la corde, candidat au patrimoine culturel immatériel
Le Viet Nam a soumis à l’UNESCO son dossier «Rite et jeu traditionnels du tir à la corde» en vue d’une reconnaissance en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2015. Une candidature qui mise sur le soutien de plusieurs pays d’Asie, adeptes du jeu.
La musique traditionnelle cherche à exploiter la mondialisation
Plus que jamais, la musique traditionnelle est menacée par la diversité du marché musical actuel comme par les nouvelles tendances artistiques contemporaines qu’il propage.
L’art du don ca tài tu du Nam Bô à l’honneur
La cérémonie d’accueil du certificat de reconnaissance de l’art du don ca tài tu du Nam Bô (chant des amateurs du Sud), en qualité de patrimoine culturel immatériel représentatif de l’humanité par l'UNESCO, a été solennellement co-organisée le 11 février à Hô Chi Minh-Ville par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme (MCST) et le Comité populaire municipal.