Mettre à jour: 28 Octobre 2008
Avec ses 20 000 ha et ses nombreuses îlots, le lac Thac Bà, appartenant aux districts de Luc Yên et de Yên Binh (province de Yên Bai) n'est pas seulement connu pour être le lieu de la première centrale hydro-électrique du Vietnam, mais aussi pour sa beauté sauvage.


Pour y accéder, on traverse le pont Thac Ông, une attraction à lui seul. De là, un beau paysage apparaît progressivement. L'eau du ruisseau sous le pont est tellement limpide que l’on peut compter les galets. Les collines alentours sont couvertes de palmiers qui se mêlent aux champs de maïs. Les toits de chaume des maisons sur pilotis s’égrènent parmi la verdure.

À 30km du pont Thac Ông, les visiteurs pourront faire une halte au hameau de Ngoi Tu, commune de Vu Linh, qui a gardé la quasi-totalité des traditions et modes de vie de l’ethnie Dao Quân Trang (Dzao au pantalon blanc). Dans le but de développer l'éco-tourisme, depuis 10 ans, cette localité a collaboré avec Free Wheeling Tour, une agence de voyage pour héberger les visiteurs chez l’habitant.

Ceux-ci pourront passer la nuit dans une maison traditionnelle Dao. La maison longue sur pilotis est divisée en zones par des rideaux le long des rangées de piliers de soutien, la zone centrale servant de salon avec une cheminée et une cuisine. Deux zones situées à proximité des fenêtres, sur un niveau plus élevé, abritent les chambres à coucher du propriétaire et des invités. M.Thuong, reçoit souvent des touristes, à notre arrivée, il a rapidement pris des coussins, des moustiquaires, des couvertures et des oreillers. Et tout simplement, les rideaux ont été tirés, chaque visiteur pouvant ainsi disposer d’un espace privé dans sa grande maison.

Après le village, les visiteurs atteindront enfin le lac Thac Bà, un des trois plus grands lacs artificiels au Vietnam. C’est le réservoir d’une centrale hydro-électrique construite de 1961 à 1971. Ses paysages ressemblent un peu à une baie d'Ha-Long montagnarde.

Les visiteurs peuvent louer une barque en bambou à un villageois et partir à la découverte de la beauté du lac, des pêcheurs viendront vers eux pour tenter de leur vendre du poisson.

Le poisson « nganh » (poisson aux épines) est une spécialité de la région. Il est délicieux lorsqu’il est grillé. Les visiteurs pourront aller déguster sur une île. Après avoir ramasser du bois, ils feront du feu. Après un certain temps, un arôme appétissant envahira la zone autour du feu. Une fois la peau carbonisée noire du poisson grillé enlevée, la viande blanche juteuse, un goût délicieux, inoubliable. Après une journée de voyage, on peut passer la nuit au hameau. Le lendemain matin, à l'horizon de la fenêtre, les visiteurs pourront contempler les collines de palmiers et la surface du lac brillante comme incrustée d'or. Le paysage de Ngoi Tu était si beau qu'il laissera une plus profonde impression sur les visiteurs pendant le voyage.
Source: