Trùng Khanh, un site pittoresque
Mettre à jour: 13 Octobre 2008
Situé à 332 km au nord-est de Hanoi, Trùng Khanh, un district montagneux de la province de Cao Bang abrite des paysages célèbres, des animaux rares et des ressources forestières tropicales.

Au col de Ma Phuc, à 620m d’altitude, les visiteurs peuvent voir deux blocs de pierre, pareils à deux chevaux dont les têtes s’inclinent l'une contre l'autre, une végétation dense qui couvre les pentes des montagnes et la rivière Quây Son longue de 32 km. L'eau de ce cours d’eau apporte non seulement des alluvions fertilisant une vaste régions de rizières, mais aussi arrose une forêt de châtaigniers des zones tempérées, chargés de multitudes de fruits pareils à des ramboutans avec des épines, contenant chacun de 3 à 4 graines plus grosses que d’ordinaire de 4 à 5 fois.


Trùng Khanh attire les visiteurs pour ses possibilités d’écotourisme, d'exploration et ses intéressantes grottes et chutes d’eau. La chute d'eau de Ban Giôc, haute et large de plusieurs centaines de mètres, est la plus célèbre. Pendant la saison des pluies, elle coule en trois lignes, la plus petite, ressemble à un flux léger de soie, les deux autres par contre sont de vrais cataractes dont le rugissement résonne dans les forêts et montagnes environnantes Les jours de soleil, un arc-en-ciel brillant et mystérieux se forme à travers les nuages de gouttelettes. À 3 km de la cascade de Ban Giôc se trouve la grotte de Nguom Ngao aux paysages grandioses. Celle-ci possède à la fois les compartiments sec et humide avec des stalactites et stalagmites mystérieux.

Ces dernières années, Trùng Khanh a attiré des scientifiques nationaux et étrangers en raison de ses forêts primitives, de sa faune le gibbons Cao Vit (nomascusnaustus) l'un des primates les plus rares au monde. Selon une enquête effectuées dans 2 communes de Ngoc Khê et de Phong Nâm au nord de Trùng Khanh de 2002 à 2007, l’organisation Faune-Flore Internationale (FFI) a détecté 17 groupes d’environ une centaine de gibbons Cao Vit. Selon M. Nguyên Thê Cuong (FFI), cette espèce est unique dans le monde, elle n’a pas de queue, les membres supérieurs longs lui permettant de se déplacer sur une longue distance dans les arbres. Le Parc de conservation des espèces de gibbons Cao Vit – Cao Bang a été fondé en avril 2007. Il couvre 1656,8 ha et abrite 543 espèces végétales, 23 espèces de mammifères appartenant à 14 familles, 61 espèces d’oiseaux, 11 de reptiles et d’amphibiens, figurant dans le Livre rouge du monde de l'UICN en 2006.

Ceux qui visitent Trùng Khanh une fois, n’oublieront jamais ce site montagneux pittoresque aux forêts verdoyantes. Les fleurs blanches des poivriers se mêlent aux chants des oiseaux… comme un cadeau offert aux visiteurs.

Source: Vietnam Illustré