A partir de 2020, le district de Sa Pa devrait accueillir chaque année de 3 à 4 millions de touristes au bénéfice d'une croissance annuelle de 7,2 %, a affirmé Nguyen Thanh Duong, vice-président du Comité populaire de la province de Lao Cai (Nord).

D'après lui, Sa Pa est non seulement un centre touristique national et un centre économique et culturel de cette province, mais aussi une passerelle entre la culture des ethnies de la zone montagneuse du Nord comme entre le commerce de la région nord-ouest avec le reste du pays et, au-delà, avec l'ASEAN toute entière.

Lors d'un récent colloque sur la planification urbaine de Sa Pa, les spécialistes ont estimé que cette localité possédait tous les éléments nécessaires pour devenir un centre national et international de tourisme et de villégiature. Cette localité possède d'abondantes ressources naturelles, un climat tempéré, de beaux paysages, sans omettre les riches cultures variées de ses différentes ethnies minoritaires.

Selon Tran Ngoc Chinh, président de l'Association de planification et de développement urbains du Vietnam, l'architecture de Sa Pa devrait se distinguer d'autres zones urbaines en basant sur le principe du respect de l'environnement et de l'harmonie avec la nature, en limitant au mieux l'emploi du foncier à celui qui est déjà exploité.

Le district de Sa Pa, situé dans l'ouest de la province, à 400 km au Nord-Ouest de Hanoi et à 38 km de la ville de Lao Cai, est connu pour son bourg éponyme et pour la beauté des us et coutumes de sa population. Ce bourg, perché à 1.600 m d'altitude, est doté d'un climat tempéré avec, parfois, jusqu'à quatre saisons dans la journée.

Selon le nouveau plan, la zone touristique de Sa Pa comprend le bourg éponyme et ses environs. La zone urbaine centrale de Sa Pa est divisée en neuf ensembles, dont le quartier résidentiel central, le nouveau quartier résidentiel, le site touristique de Ham Rong, et un ensemble d'écotourisme...
 

Source: