Faire des averses des produits touristiques originaux. C’est la nouvelle trouvaille de Dà Lat. L’idée a germé pour la première fois lors du Festival d’été qui s'est tenu du 7 au 10 août dans "la ville aux mille fleurs" de la province de Lâm Dông (Hauts plateaux du Centre).

Le Festival d'été et de pluies de la ville montagneuse de Dà Lat 2014 a été organisé durant quatre jours par le Service provincial de la Culture, des Sports et du Tourisme de Lâm Dông à l’occasion de l’Année Nationale du Tourisme 2014 Tây Nguyên - Dà Lat.

Diverses activités, toutes d’une touche romantique impressionnante, s’y sont déroulées sous la pluie et l’œil curieux des touristes : dégustation du café, vélo et pédalo sur le lac Xuân Huong, défilé de mode en détrempé, cuisine pour les gourmets.

La fête a commencé le 7 août par une exposition de photos d’art intitulée "Le romantisme pluvieux à Dà Lat" dans le parc de Thuy Ta. Vingt clichés des plus beaux câlins sous la pluie, des couples d’amoureux mouillés, ou encore des coquettes filles de Dà Lat sous leur parapluie ont été présentées. Ces images inédites réalisées par des photographes talentueux ont permis aux touristes d’apprécier l’autre face de Dà Lat, la ville montagneuse.

Le clou du festival a été le programme attractif "Romance Palace" créant un chemin à la pluie - un spectacle varié mêlant rencontres, jeux, concours de chant en lien avec la pluie. Comme pour dire la pluie peut aussi vivifier le tourisme. L’essentiel est de s'adapter et de savoir en profiter.

Les pluies à Dà Lat sont souvent intenses mais de courte de durée. Réputée pour ses chutes d’eau, ses lacs, ses vallées florissantes, ses prairies verdoyantes et ses pinèdes, Dà Lat est surnommée par les climatologues «la ville de l’éternel printemps» car la température moyenne en hiver ne descend jamais en dessous de 10°C, et en été elle ne dépasse pas 25°C.

Grâce à ce climat doux et clément, Dà Lat demeure, pendant les quatre saisons, un jardin de fleurs aux milles couleurs et parfums. Les amoureux l’adorent et souhaitent que la pluie devienne une spécialité touristique. Ainsi contempleront les voyageurs sans crainte du ciel nuageux attendant impatiemment la moindre averse.

Source: