Au royaume de l’expresso et de la photo
Mettre à jour: 12 Août 2014
S’il y a bien une ville qui est passée de l’anonymat à la consécration internationale au Vietnam, c’est bien Hôi An. Elle est devenue un passage obligatoire pour les touristes de toutes nationalités, un lieu de pèlerinage pour découvrir la rivière Thu Bôn.

A la vue de ce décor étonnant, on comprend mieux pourquoi tant d’étrangers ont décidé de poser leurs valises ici. C’est le cas de Réhahn Croquevielle, un Français de 35 ans qui, depuis 2002, s’est pris de passion pour Hôi An et pour le Vietnam en général.



Asian Gallery est devenu l’espace qui donne envie d’aimer le Vietnam et ses habitants.

Armé de ses appareils photos, l’artiste capture en effet tout ce qui le fascine au Vietnam et plus particulièrement ses habitants. C’est à travers ses portraits qu’on comprend mieux son caractère et sa qualité première : son amour pour les gens!

Reconnaissance et admiration

Le travail de Réhahn est aujourd’hui connu et reconnu via les médias, les réseaux sociaux et ses ouvrages. Son dernier livre est sorti en janvier dernier et tout le monde se l’arrache au Vietnam mais aussi aux quatre coins du monde (merci Internet) jusqu’au Mexique. Viet Nam, Mosaïque de contrastes regorge de près de 200 portraits d’hommes, de femmes et d’enfants rencontrés au hasard des pérégrinations du photographe.

Les sélectionner a été un casse-tête pour Réhahn car il dispose à l’heure actuelle de plus de 25.000 clichés sur le Vietnam. Qui dit mieux ?

La couverture du livre Vietnam, Mosaïque de contrastes.

Que faire ainsi de tous ces témoignages, sinon en faire profiter le plus grand nombre ? Les exposer semblait être la meilleure solution. Et c’est chose faite ! Ses photos sont visibles dans un lieu superbe à Hôi An qui porte le nom d’Asian Gallery. Depuis le temps qu’il en rêvait il l’a fait. Il a désormais sa propre galerie de photos. Inauguré en janvier 2014, l’espace est littéralement envahi par des photos aussi belles les unes que les autres. Asian Gallery est devenu l’espace qui donne envie d’aimer le Vietnam et ses habitants. L’artiste n’oublie personne puisque minorités, enfants ou personnes âgées rivalisent de charme dans la galerie. On vous recommande tout particulièrement cette adresse, pour le plaisir des yeux mais aussi pour offrir un cadeau original à un être cher. Outre les photos, vous trouverez toute une gamme de cartes postales, de tirages en édition limitée et des livres. Si vous êtes un passionné de photos, vous pourrez rencontrer Réhahn en matinée s’il n’est pas déjà sur sa moto à la recherche d’un nouveau portrait original dans une une vallée, près d’un lac ou sur un marché ! Une galerie formidable : www.rehahnphotographer.com

Palais des glaces

Situé en avant de la galerie, découvrez un magnifique havre de paix, au 13, rue Nguyên Phuc Chu, en pleine ville ancienne et au bord de la rivière : Enjoy. Dirigé en parfaite harmonie par une famille française associée à une famille vietnamienne, Enjoy a la particularité d’être un espace dédié aux glaces et est le plus gros glacier du Vietnam (55 parfums disponibles). Ouvert depuis 2013, il est déjà au top 10 des restaurants de Hôi An.

Enjoy figure au top 10 des restaurants de Hôi An depuis 2013.

Idéal pour une pause détente et fraîcheur, ce Palais des glaces occupe le rez-de-chaussée de la bâtisse. Les glaces ont la particularité d’être faites avec du lait français (Elle & Vire). Je craquerai bien pour celle à la noix de coco et coriandre !

Si vous avez un petit creux ou si vous voulez passer un moment agréable avec vos amis, montez à l’étage, la vue y est paradisiaque. Vous découvrirez des mets vietnamiens succulents (mi xào…) mais aussi des choses plus occidentales voire françaises (escalopes de poulet à la crème et champignons, crêpes jambon/fromage…).

Si vous êtes au régime, si vous n’aimez pas les glaces ni les nouilles, prenez au moins un bon café noir, il est au top à Hôi An. Enjoy est un véritable espace d’échanges culturels où francophonie, plaisir, services, bons tuyaux, conseils et bonne humeur cohabitent au quotidien.

Plus d’infos sur Enjoy : www.enjoy-hoian.com.

La ville de Hôi An n’a pas fini de nous surprendre et possède encore d’autres secrets qu’il nous reste à découvrir. Pour ça, on peut compter sur la curiosité et la perspicacité de Réhahn, véritable «ambassadeur» des lieux. Pour moi, il n’y a pas photo !
 

Source: CVN