O-Bon, une fête des morts japonaise exprimant la reconnaissance envers les ancêtres, sera organisée les 9 et 10 octobre à Hanoi.  

Cette fête a la même signification que la fête Vu Lan qui vise à transmettre un message de préservation et de promotion des belles valeurs morales du peuple vietnamien, notamment la reconnaissance envers les ancêtres, les parents, et la tradition des Vietnamiens : "Quand on boit de l'eau, on pense à la source".

De nombreuses activités auront lieu dont des démonstrations de danses traditionnelles japonaises, d'arts martiaux, surtout kendo, judo, aikido, de cosplay, outre des programmes gastronomiques et une exposition sur la bande-dessinée...

O-Bon est l’une des fêtes les plus populaires au Japon. Selon les régions, les dates de célébration diffèrent. Elle était au départ fixée au septième mois du calendrier lunaire mais de nos jours, elle est célébrée du 13 au 15 juillet à Tokyo et la mi-août dans la plupart des régions du pays.

Pendant cette période, les Japonais des grandes villes retournent dans leur village natal pour s'occuper des tombes de leurs ancêtres, les fleurir et les décorer de lanternes en papier. Des lanternes et des offrandes de nourriture sont aussi placées sur des autels devant les maisons.

Les portes des temples, considérées comme les portes de l’enfer, s’ouvrent pour permettre aux défunts de revenir sur Terre rendre visite à leurs proches qui les soulageront de leurs souffrances. A la fin d’O-bon, les familles déposent des lanternes sur un fleuve ou sur la mer et grâce à ces lumières bienfaitrices, les esprits pourront regagner l’au-delà, apaisés.

Source: AVI