Mettre à jour: 05 Août 2014
C’est dans la capitale vietnamienne que nous vous donnons rendez-vous aujourd’hui. Malgré les vicissitudes du temps, cette ville millénaire reste le cœur du pays et la fierté de tous les Vietnamiens.

À sa montée sur le trône en 1010, le roi Ly Thai To avait ordonné le transfert de la capitale Hoa Lu à la citadelle de Dai La, ouvrant ainsi l’histoire millénaire de Hanoi. À son arrivée, le roi aurait vu un dragon prenant son essor. Il décida alors de renommer la citadelle de Dai La en Thang Long (le dragon prenant son envol). Ly Thai To a choisi l’emplacement le plus favorable du pays pour construire un centre politique, économique et culturel. Jusqu’à présent, ce choix pertinent reste apprécié des Vietnamiens. En effet, nommée « la ville au-delà du fleuve », la capitale vietnamienne possède une position géographique propice à la circulation routière et fluviale. Située en plein centre du delta du fleuve Rouge, elle devint, très tôt, un centre politique et religieux important du pays. Hanoi est réputée aussi pour être un point de convergence des hommes de talent venus des quatre coins du Vietnam.

En 2010, date à laquelle Hanoi a célébré son millénaire, de nombreux vestiges historiques ont été retrouvés dans l’ancienne cité royale de Thang Long montrant que Hanoi fut un centre administratif, politique, économique et culturel sous plusieurs dynasties féodales vietnamiennes. Nguyen Van Son, directeur du site archéologique de l’ancienne cité royale de Thang Long, a fait savoir : « La citadelle de Thang Long s’est développée pendant près de 1300 ans sous les dynasties des Ly, Tran, Le, Mac, Nguyen et sous le colonialisme français. Cette terre, riche en histoire, a connu une évolution pendant plus de mille ans. Elle fut en effet la capitale de l’État du Dai Viet pendant près de mille ans avant de devenir la capitale de la République socialiste du Vietnam ».

En 1802, Nguyen Anh dirigea ses forces à partir du Sud pour occuper Thang Long avant de se proclamer empereur. La capitale fut transférée à Phu Xuan (à Hue). Thang Long fut appelée Bac Thanh (citadelle du Nord). En 1831, le roi Minh Mang (deuxième roi des Nguyen) établit la province de Hanoi. Thang Long fut alors nommée Hanoi. Elle devint la capitale de l’Indochine française de 1902 à 1953, puis celle de la République démocratique du Vietnam de 1954 à 1976 et enfin de la République socialiste du Vietnam depuis cette date.

Pour faire de Hanoi une capitale moderne, l’Assemblée nationale vietnamienne a promulgué une résolution sur l'extension de ses limites administratives. Depuis le 1er août 2008, la ville a triplé sa superficie, annexant l’entière province de Hà Tây, le district de Me Linh de la province de Vinh Phuc et une partie de la province de Hoa Binh. À l’occasion de la publication du plan d’aménagement de Hanoi élargie pour 2030 et vision pour 2050, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a indiqué : « Avec une superficie de plus de 3.000 km², Hanoi fait partie des capitales les plus grandes du monde. Grâce à cet élargissement, la ville possède plus de terrains pour son développement que ce soit sur le plan politique qu’économique et culturel. Hanoi élargie sera la capitale d’un pays de 120 millions d’habitants, d’un pays civilisé, industrialisé et moderne ».

Six ans après son élargissement, si de nombreux changements ont été observés dans la capitale vietnamienne, celle-ci s’affirme toujours en tant que centre politique et administratif, tout en étant aussi un pôle culturel, scientifique, technique, éducatif, économique et de commerce international du pays.

Source: