Les châu ban, un ensemble de documents administratifs présentant les activités de la gestion d’État des empereurs de la dynastie des Nguyên (1802-1945), dernière dynastie royale du Vietnam, ont reçu le certificat de reconnaissance de l'UNESCO en tant que patrimoine documentaire mondial.  

Mme Katherine Muller Matin, représentante en chef du Bureau de représentation de l'UNESCO à Hanoi a remis le certificat au ministre vietnamien de l'Intérieur, Nguyen Thai Binh, lors d'une cérémonie organisée spécialement mercredi dans la capitale.

Les châu ban comprennent 85.000 actes d'origine rédigé en Han (caractère chinois), en Nom (écriture démotique sino-vietnamienne), en Han Nom, en français ou en quoc ngu (écriture vietnamienne latinisée).

L’inscription au registre Mémoire du monde pour la région Asie-Pacifique des châu ban de la dynastie des Nguyên porte à quatre le nombre des patrimoines documentaires mondiaux du Vietnam, aux côtés des stèles des Docteurs dans le temple de la Littérature de Hanoi, des tablettes de bois de la dynastie des Nguyên et des tablettes de bois liturgiques de la pagode de Vinh Nghiêm.

Cette reconnaissance est d'autant plus importante pour le Vietnam dans le contexte actuel, les châu ban fournissent plusieurs éléments juridiques pour régler les différends actuels en Mer Orientale.

Après la réception du certificat de l'UNESCO, le Centre des réserves nationales va établir un plan d'action pour préserver et valoriser les valeurs des châu ban.

Concrètement, il va créer un site web bilingue (vietnamien et anglais) et publier des imprimés sur les châu ban pour les présenter à l'étranger. Ces documents seront également traduits en vietnamien.

Source: