Ces derniers temps, l’Association des beaux-arts du Vietnam a organisé plusieurs expositions autour du thème de la mer et des îles du pays. Les artistes souhaitent exprimer leur patriotisme, ainsi que la détermination du peuple à protéger la souveraineté maritime.

Le 20 mai dernier, l’Association des beaux-arts du Vietnam a publié une déclaration protestant contre l’implantation illégale par la Chine de sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 accompagnée de navires d’escorte dans le plateau continental et la zone économique exclusive du Vietnam. Cette déclaration précise aussi que l’Association des beaux-arts du Vietnam souhaite préserver et renforcer les relations d’amitié traditionnelles entre les peuples et les artistes vietnamiens et chinois. Elle demande également à la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme et ses navires des eaux vietnamiennes.

Des expositions sur la mer et les îles

En plus d’appeler les artistes de l’ensemble du pays à exprimer leur patriotisme en composant des œuvres, l’Association des beaux-arts a aussi lancé un appel aux peuples et artistes du monde entier pour condamner les actes illégaux de la Chine, contribuant à préserver la paix et la stabilité dans la région et le monde. Ces derniers temps, elle a organisé plusieurs expositions, dont une d’affiches intitulée «Défendre la mer et les îles de la Patrie», une autre de caricatures «Se tourner vers la Mer Orientale» et une troisième sur le thème «L’arrivée à Truong Sa (Spratly)».

L’exposition d’affiches «Défendre la mer et les îles de la Patrie» a reçu un accueil enthousiaste. Elle se poursuivra le 25 juillet à Côn Dao, dans la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu. Elle s’était tenue du 23 au 29 juin à la Maison d’exposition des beaux-arts au 16, rue Ngô Quyên, dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm de Hanoi, et du 5 au 17 juillet au Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville. Étaient présentées 48 affiches et copies de quatre anciennes cartes, preuves historiques de la souveraineté séculaire du Vietnam sur les archipels de Hoàng Sa (Paracel) et Truong Sa.

L’expo «L’arrivée à Truong Sa» a présenté 62 œuvres (caricatures, huiles, sculptures…) de 30 artistes des trois régions du pays, réalisées après des périples dans l’archipel de Truong Sa : Dap nên Tô quôc (Édification de la Patrie) de Nguyên Duc Tho, Linh biên (Le marin) de Doàn Van Thân, Truong Sa de Ca Lê Thang, Nguoi gac ngon dèn biên (Le gardien de phare) de Trân Vu Hoàng, Dao Gac Ma (Île de Gac Ma) de Phan Oanh, Cô Linh dao thep (Cô Linh, île de fer) de Lê Phuong Dông, etc.

L’expo s’est terminée le 4 juillet puis se tiendra dans d’autres villes et provinces du pays.

Participation active des artistes


Parmi les expositions organisées ces derniers temps par l’Association des beaux-arts du Vietnam, la plus impressionnante a sans conteste été celle de caricatures intitulée «Se tourner vers la Mer Orientale». Quatre-vingt œuvres de 35 caricaturistes ont été présentées, critiquant l’implantation de la plate-forme de forage chinoise dans la zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam.

Ly Truc Dung, caricaturiste : «Les caricaturistes sont des avant-gardistes sur le front artistique. Sans attendre les appels, depuis 2009, nous avons déjà réalisé des œuvres inspirés des événements en mer Orientale. Nous sommes très heureux de constater que cette exposition réunit aussi des peintres octogénaires. Certains d’entre eux ont même envoyé à l’exposition une vingtaine de dessins».

«Certains peintres ont dessiné des caricatures pour la première fois. Nous avons tous participé à cette exposition avec beaucoup d’enthousiasme», poursuit-il.

Face à l’implantation illégale par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive du Vietnam, l’Association nationale des beaux-arts a lancé un concours de création de caricatures. Le comité d’organisation a reçu 198 œuvres de 48 artistes des quatre coins du pays, dont des grands noms comme Choai, Nhop, Com, Leo, Dad, etc.

Source: