Le circuit touristique religieux le long du fleuve Rouge qui traverse les provinces de Phu Tho, Yên Bai et Lào Cai (Nord) sera inauguré le 10 août, soit le 15e jour du 7e mois lunaire.

Le docteur Trân Huu Son, chef du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lào Cai, a annoncé cet évènement lors d’un récent communiqué de presse afin de présenter de nouveaux produits touristiques et annoncer le programme de promotion du tourisme locale pour cette année.

Toujours selon M. Son, le circuit de tourisme religieux le long du fleuve Rouge est un des nouveaux produits spéciaux élaborés et proposés par la province de Lào Cai. Son but est d’attirer davantage de touristes domestiques et étrangers lors des mois derniers de l’année.

Début août, l’autoroute Nôi Bài-Lào Cai sera ouverte au trafic, ce qui permettra de réduire la durée du trajet vers Lào Cai. Cette localité ambitionne ainsi d’accueillir plus de 10.000 touristes grâce à ce circuit. En dehors de celui-ci, Lào Cai organisera la fête des lanternes, associée à celle de la rue de Sa Pa, qui aura lieu le 8 septembre, soit le 15e jour du 8e mois lunaire. Elle prendra en charge le lancement le marathon international prévu du 20 au 21 septembre à Sa Pa. À ce moment, 450 sportifs d’une quarantaine de pays et territoires du monde, sans compter ceux du Vietnam, sont inscrits pour cet évènement.

Des sites intéressants à découvrir

Avec ce circuit religieux le long du fleuve Rouge, les touristes ont l’occasion de découvrir un ensemble de temples. C’est d'abord celui d'Âu Co, mère du peuple vietnamien, dans le district de Ha Hoà de la province de Phu Tho, puis le Temple Dông Công, un des deux grands anciens temples situés en amont du fleuve Rouge, dans la commune de Dông Cuông du district de Van Yên, province de Yên Bai. Ensuite, les touristes arriveront au Temple Bao Hà dans le district de Bao Yên, province de Lào Cai, puis le Temple Dôi Cô, dans le quartier de Binh Minh, ville de Lào Cai. Ce sera ensuite le tout le Temple Thuong, l’un des vestiges historiques du Nord-Est, dédié au héros national le général Trân Hung Dao, dans le quartier de Lào Cai de la ville éponyme, à 500 m de la porte frontalière internationale. Enfin, le dernier site est le Temple Mâu (Mère), dans la ville de Lào Cai encore. Construit au XVIIIe siècle, c’est la borne du pôle Nord du pays et aussi l’origine de l’histoire culturelle du pays.

Ces derniers mois, après le déploiement par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 en pleine zone économique exclusive du pays, le nombre de touristes chinois au Vietnam a nettement diminué. Devant cette situation, la province de Lào Cai a pris des mesures pour attirer les touristes étrangers ce dernier semestre. Elle promeut l’image d’un tourisme de sécurité, accueillant et attrayant sur les médias, les sites web et les réseaux sociaux. C’est pourquoi Lào Cai, notamment Sa Pa, figure parmi les sites les plus fréquentés par les touristes domestiques et étrangers. En 2012, Sa Pa a été élue au top 5 des sites les plus attrayants du Vietnam. C’est dans cette localité que l’on trouve le circuit de randonnée le plus beau de la planète. Les rizières en gradins, aussi, figurent parmi les sept merveilles d’Asie du Sud-Est.

Source: