Mettre à jour: 17 Juillet 2014
Le programme de relance du cai luong (théâtre rénové) ayant pour thème «Les anciens chants connus», réunissant de célèbres voix de la génération d'or du Vietnam, est diffusé sur Youtube par la société POPS Worldwide.  

Ce programme relève du projet de restauration de ce genre de musique traditionnelle du Sud de la société POPS Worldwide, un partenaire important en musique de YouTube au Vietnam. Les fans de cai luong dans comme hors du pays ont là une belle occasion d’apprécier des airs traditionnels sur Internet.

Le programme «Les anciens chants connus» a pour objet de présenter largement aux spectateurs vietnamiens et étrangers des chansons anciennes interprétées par les artistes du peuple Lê Thuy, Ngoc Giàu et Bach Tuyêt, les artistes émérites Út Bach Lan, Ngoc Huong, Kim Tu Long, Phuong Loan... Ces interprétations originales sont diffusées exclusivement sur le site d'hébergement de vidéos YouTube/POPSVietnam.

Restauration du cai luong ancien

Le programme «Les anciens chants connus» est considéré comme le premier de cai luong diffusé sur un site social connu.

La première partie de ce programme, diffusée depuis début mai, intitulée «Recherche et Préservation», comprend cinq pièces de théâtre rénové connues : Lý chim quyên (Air populaire des marouettes), Con gái cua me (La fille de la mère), Nhuy Kiêu tuong quân (Le général Nhuy Kiêu), Tình anh bán chiêu (Amour du vendeur de natttes), Duong Quý Phi.

La deuxième partie intitulée «Printemps natal» sera diffusée sur YouTube à l’occasion du Têt traditionnel prochain. Elle comprendra des chansons anciennes, des extraits de pièces connues exprimant l’amour pour le Vietnam et son peuple.

«Depuis longtemps, nous avons l’idée de réaliser un projet de promotion des valeurs de la musique traditionnelle du Vietnam. Ce programme "Les anciens chants connus» a été créé afin de préserver le cai luong, un art original et l’un des patrimoines immatériels du pays», a partagé Mme Nguyên Huu Vinh Hanh, directeur exécutif de la société POPS Worldwide.
 

Source: