Une exposition sur les archipels de Hoang Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly) du Vietnam a ouvert ses portes mardi dans la capitale de Hanoi.

Elle expose 300 documents, objets, images et imprimés démontrant historiquement et juridiquement la légitimité de la souveraineté du Vietnam sur ces deux archipels. Elle présente également tout le processus de lutte des forces vietnamiennes pour défendre la souveraineté nationale sur Hoang Sa et Truong Sa à travers l'histoire.

Cette exposition comprend d'anciens documents administratifs, dont les "châu ban" de la dynastie des Nguyen publiés du 17e au 18e siècle, outre de nombreuses anciennes cartes géographiques établies par le Vietnam, l’Occident et la Chine.

Elle expose par ailleurs des documents anciens qui viennent d’être collectés. Il s’agit notamment d'un acte de naissance d’une femme née à Hoang Sa délivrée par l'administration française en 1940, d'un arrêté du 5 mai 1939 du gouverneur général de l'Indochine française sur la division de l’arrondissement administratif de Hoang Sa en deux plus petits, lesquels relèvent tous de la province de Thua Thien...

Les visiteurs peuvent contempler de plus des images et objets liés à la vie des soldats de la Marine du Vietnam dans leurs missions. Figurent également des images des navires vietnamiens percutés par des navires chinois dès l'implantation par la Chine d'une plate-forme pétrolière en pleine zone économique exclusive et sur le plateau continental du Vietnam.

Cette exposition réaffirme la souveraineté du Vietnam sur les deux archipels de Hoang Sa et Truong Sa. Elle a d'ailleurs pour objet de faire mieux comprendre aux amis internationaux l’aspiration à la paix du Vietnam, mais aussi sa volonté de défense du territoire national.

Cet évènement est organisé par le Musée d’histoire militaire du Vietnam, en coopération avec le Département des informations extérieures du ministère de l’Information et de la Communication, le Commandement des Garde-côtes, et les Musées des garde-frontières et de la Marine.
 

Source: AVI