Le Vietnam a lancé une campagne nationale de promotion du tourisme lors d'une conférence de presse internationale mercredi à Hanoi, avec l'engagement d'assurer la sécurité et la qualité des services destinés aux touristes étrangers.

Intitulée "Exciting Vietnam: Vietnam - une destination sûre, amicale et attrayante", cette campagne vise à accélérer le développement du secteur touristique, a dit Ho Anh Tuan, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme.

La campagne comprend 14 activités, dont une mission de terrain du 9 au 15 juillet pour des journalistes vietnamiens et étrangers à Hanoi, Da Nang et Ho Chi Minh-Ville, ainsi que dans les provinces de Quang Nam, Khanh Hoa et Tien Giang pour qu'ils puissent voir de leurs propres yeux les activités touristiques dans le pays.

Par ailleurs, des délégations de voyagistes venues du Japon, de République de Corée, de Russie, d'Inde, d'Indonésie, de Malaisie, de Singapour, de Taïwan (Chine)... sont attendues au Vietnam.

Malgré des difficultés ces derniers temps, le tourisme vietnamien a maintenu sa croissance. En 2013, le pays a accueilli 7,57 millions de touristes étrangers et 32,5 millions de touristes domestiques, affichant 200.000 milliards de dongs de recettes.

Au premier semestre 2013, le nombre de visiteurs étrangers a atteint plus de 4,28 millions (+ 21% en glissement annuel) et les touristes vietnamiens sont estimés à 23,4 millions (+7%), portant le chiffre d'affaires du secteur à 125.000 milliards dongs (+22%).

Les tensions en Mer Orientale causées par l'implantation illégale par la Chine de la plate-forme Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam, ont entraîné une baisse du nombre de voyageurs chinois en mai et en juin derniers, mais leur nombre total au premier semestre a progressé de 34% sur un an.

Nguyen Manh Cuong, directeur adjoint de l'Administration nationale du tourisme, a affirmé que le secteur touristique vietnamien maintenait des activités normales et que les opérations de promotion dans les marchés étrangers, y compris la Chine, seraient déployées comme prévu.

Concernant le développement du tourisme insulaire et maritime, le vice-ministre Ho Anh Tuan a dit que le Vietnam rencontrait des difficultés faute d'infrastructures modernes, notamment de ports maritimes capables d'accueillir des paquebots de 4.000 à 5.000 passagers.

Le port de Chan May, dans la province de Thua Thien-Hue (Centre), sera amélioré pour accueillir des navires transportant plus de 6.000 croisiéristes
 

Source: AVI