Mettre à jour: 23 Juin 2014
Le tourisme en hydravion apparaîtra début septembre au Vietnam. Un nouveau genre à découvrir absolument.

Les deux Cessna Grand Caravan EX arriveront au Vietnam aux mois de juillet et août. Photo : NLD/CVN

La compagnie aérienne Hai Âu exploitera un hydravion Cessna Grand Caravan 208B-EX, version 2014, d’une capacité de 12 à 18 passagers pour des balades au-dessus de la baie de Halong. Les deux appareils arriveront au Vietnam respectivement aux mois de juillet et août, et un troisième en décembre. Les vols-tests sont prévus en août, et le premier vol commercial, en septembre. 

«Le Vietnam possède un long littoral et un vaste réseau maritime et lacustre, outre de nombreux arroyos. Les possibilités d’exploiter un hydravion sont grandes», a estimé un vice-directeur général du groupe Hai Âu.

Les avions, qui seront pilotés par un équipage chevronné constitué de pilotes américains et canadiens avec des assistants vietnamiens, seront soumis aux réglementations de sécurité et de maintenance de l’Aviation et de l’Armée de l’air du Vietnam.

L’heure de vol coûtera 4.000 dollars américains à partager entre les passagers. Le prix d’un vol aller d’environ une demi-heure de Hanoi à Halong est de 250 dollars. Pour un tour forfaitaire aller Hanoi-Halong avec une visite de la baie, le prix revient à 350 dollars par personne. Après la ligne Hanoi-Ha Long, les lignes Hô Chí Minh-Ville-Phan Thiết, Phan Thiết-Nha Trang, Hô Chí Minh-Ville-Nha Trang, seront ouverts en décembre.

Hai Âu a proposé au Département de l’aviation civile son plan de services aériens comprenant un Air Taxi (voyage par hélicoptère), des vols à la découverte des baies de Ha Long et de Nha Trang (de 15 à 30 minutes). À Quang Ninh, les passagers seront accueillis à l’héliport de Tuân Châu, mais à Nha Trang, Hai Âu n’a pas encore trouvé de site.

Objectif, la qualité 

À l’occasion du forum d’affaire Vietnam-Singapore ce mois de juin, le directeur du Département des tours-opérateurs de l’Administration nationale du tourisme, Nguyên Quy Phuong, a soutenu le développement de ce segment de luxe.

Le lancement du tourisme en hydravion devrait satisfaire une demande croissante de visiteurs aisés. Photo : NDT/CVN

 

«L’exploitation du tourisme au Vietnam est en partie inappropriée. En 2013, Singapour a accueilli 385.000 touristes vietnamiens alors que le Vietnam n’en a accueilli que 195.000, pour la plupart des visites d’affaires», a-t-il indiqué avant de poursuivre que «les produits touristiques vietnamiens sont monotones. Il manque des complexes de villégiature et de loisirs de qualité, raison pour laquelle les touristes étrangers s’intéressent de moins en moins à ceux qui existent»

Le lancement du tourisme en hydravion devrait satisfaire une demande croissante de visiteurs aisés. Ce produit présente, entre autres avantages, un temps de trajet de 6 à 8 fois inférieur que par route, la possibilité d’aller sur des sites inaccessibles avec un avion normal et, surtout, de bénéficier d’une vue incomparable sur de magnifiques paysages. 

 

Source: