Côn Co s’est développée pour devenir une île de tourisme d’ici 2020 et accueillir des visiteurs dès 2015. Ce sont les orientations du développement de l'île, selon Lê Quang Lanh, secrétaire du Comité de district du Parti et président du Comité populaire de l’île de Côn Co.

Entourée d'eaux claires,  l’île Côn Co possède un écosystème diversifié avec plus de 70% de sa superficie en nature de forêts, ce qui est assez rare pour une île volcanique. Selon M. Lê Quang Lanh, Côn Co a un environnement sain et des ravages de l'être humain. Elle n’est pas soumise à de grandes variations de température. La forêt possède des arbres encore inconnus qui ne sont pas répertoriés sur le continent.

En avril 2010, la zone de conservation de l’île et de la mer de Côn Co a été créée sur une superficie de 4.400 hectares comprenant une zone de protection stricte, une zone de restauration écologique et une zone de développement. Il est prévu en outre des zones de développement communautaire et une ceinture de zones de conservation.

L'île de Côn Co possède en outre de nombreux écosystèmes typiques d’une mer tropicale, dont des coraux composés de 113 espèces en très bonne santé.

Avec ces énormes potentiels, Côn Co deviendra une destination pour le tourisme de villégiature et de découverte pour les visiteurs vietnamiens comme étrangers, contribuant considérablement au développement économique et social de la province de Quang Tri.

Outre la diversité de ses écosystèmes, Côn Co développe actuellement quelques infrastructures au service de ses habitants : navigation et port de pêche. Des routes sont aussi en chantier, donnant une apparence spacieuse à Côn Co.

Selon Lê Quang Lanh, afin que Côn Co devienne une île touristique, il faudra maintenir un équilibre entre conservation et développement du tourisme. «La solution de ce problème réside dans la phase de planification. Lors du développement d'une zone de conservation, le développement économique et social doit être fondé sur une planification globale, rationnelle et de long terme pour assurer un développement durable à la zone de conservation» a déclaré Lê Quang Lanh.

Pour exploiter ces potentiels, le Comité populaire de Côn Co, les agences de voyage, les services du tourisme et les investisseurs ont déjà déterminé les lieux de séjour, de zones de loisir, les spécialités locales, les moyens de transport afin d’ouvrir prochainement des circuits touristiques.

Source: CVN