Ces derniers temps, les agences de voyages à Hô Chi Minh-Ville ont connu une transition de clientèle qui, désormais, est moins internationale et de plus en plus vietnamienne. Elles se tournent actuellement vers le marché domestique en renforçant les partenariats avec les compagnies aériennes et les hôtels.

Doàn Thanh Trà, directrice marketing et communication de Saigontourist, informe qu'actuellement, il n'y a pas de réservation de circuits en Chine. Quant aux tours vers la Thaïlande, la clientèle est aussi peu nombreuse.

«Dans le temps à venir, nous promouvrons le développement de marchés au Moyen-Orient, en Turquie, en Europe de l'Est... Selon chaque période et selon les conditions objectives, nous prendrons des mesures commerciales appropriées à chaque marché pour assurer l'efficacité de nos affaires», ajoute-t-elle.
Selon Cao Tùng, directeur exécutif adjoint de Bên Thành Tourist, la conjoncture actuelle fait que très peu de gens réservent pour la Chine ou la Thaïlande. Pour compenser ce manque à gagner, le voyagiste fait une vaste promotion de ses circuits en Malaisie, au Cambodge...

Vietravel fait savoir également avoir annulé tous ses tours en Thaïlande et, pour satisfaire sa clientèle, il lui propose trois solutions : retarder le départ si le client veut toujours aller en Thaïlande, changer de circuit, ou se faire rembourser.

Selon Vietravel, si les annulations des tours en Thaïlande prédominent, plusieurs clients ont choisi des circuits vers Singapour, le Japon ou la République de Corée. En revanche, les tours aux États-Unis et en Europe progressent, ce qui permet de compenser la baisse des circuits en Chine et en Thaïlande.

Privilégier les tours domestiques

En plus d'exploiter de nouveaux marchés, la plupart des agences de voyages se préoccupent de plus en plus du tourisme dans le pays. Saigontourist réalise actuellement un programme de relance du tourisme au Vietnam avec des circuits très divers et des prix allant de 1,9 million de dông pour un tour routier à 9,3 millions avec transport par avion.

«Le prix des circuits a fortement baissé par rapport aux années précédentes, mais la qualité demeure, les sites sont très nombreux et les dates des départs très variéés», affirme Doàn Thanh Trà.

Pour mieux attirer les Vietnamiens à faire du tourisme domestique, Vietravel propose plus de 60 circuits dont 40 en promotion avec des réductions allant jusqu'à 4,7 millions de dôngs.

Ta Thi Tú Uyên, une responsable de Vietravel, indique que «pour pratiquer des réductions, nous avons bénéficié d’un soutien extraordinaire des compagnies aériennes, des restaurants, des hôtels, et autres prestataires de transport... À cela s’ajoute notre clientèle nombreuse puisque nous sommes le premier voyagiste du pays en matière de tourisme domestique, avec des fréquences de départ régulières et en augmentation de 30% en variation annuelle. En outre, nous proposons les promotions les plus attrayantes que celles de nos concurrents».

Le voyagiste Thê hê tre (Jeune génération), situé dans l’arrondissement de Tân Binh, fait le même constat : lancement des programmes de tourisme domestique promotionnels pour attirer le client.

La bonne nouvelle, c’est que de nombreux restaurants, hôtels et transporteurs diminuent de leur propre gré leurs prix.

Ainsi, à Phú Yên ou Quy Nhon, province de Binh Dinh (Centre), plusieurs hôtels, restaurants et sociétés de transport ont baissé leur prix de 10% à 40% environ pour les voyagistes. Certains hôtels de Ninh Binh, Ha Long, Cua Lo, Dô Son, Cát Bà (Nord), ou Huê et Dà Nang (Centre) ont fait de même, de 20% à 40%.
 

Source: