Une exposition de photos, de documents et de cartes intitulée "Les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa du Vietnam : les preuves historiques" a lieu les 17 et 18 juin dans la ville de Thai Binh, province éponyme du Nord.

Cet événement est organisé par le Département de la politique des Gardes-frontières, ainsi que le Commandement des gardes-frontières et le Service de la culture, des sports et du tourisme de Thai Binh.

Divisée en quatre parties, cette exposition présente des dizaines d’anciennes cartes établies par le Vietnam comme par les pays occidentaux, mais aussi par la Chine, qui toutes affirment que les deux archipels de Hoàng Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly) relèvent de la souveraineté vietnamienne.

Parmi celles-ci, celle nommée An Nam dai quôc hoa dô, réalisée par l’évêque Taberd et publiée en 1836, et deux autres nommées Trung Quôc dia dô et Trung Quôc buu chinh du do, publiées en 1904 sous la dynastie des Qing de la Chine, précisent que les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa appartiennent à l'An Nam (ancien nom du Vietnam), alors que le territoire de la Chine s’étendait seulement jusqu'à l’île de Hainan.

En outre, une série de châu ban de la dynastie des Nguyên (1802-1945) démontre l’exercice officiel de la souveraineté sur ces deux archipels puisqu'une brigade royale leur était affectée.

Cette exposition présente également des photos et documents sur la géographie et la nature des archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa, sur les îles aux alentours et la plate-forme DK, ainsi que sur la vie quotidienne de la population du district insulaire de Truong Sa.

À cette occasion, plusieurs activités artistiques et culturelles sur l’amour de la mer et des îles, ainis que sur la solidarité nationale, ont également eu lieu.

Source: