Panorama du cinéma vietnamien à Paris
Mettre à jour: 11 Juin 2014
Dans le cadre de l’Année France - Vietnam, l'Institut de la Cinémathèque française (Cinémathèque) propose un panorama du cinéma vietnamien, une cinématographie qui commence à s’ouvrir aux coproductions internationales, entre films d’intervention politique et fictions populaires. Cette rétrospective aura lieu du 11 au 27 juin à Paris.

Scène dans le film Mua ôi du réalisateur Dang Nhât Minh

Ce sont 36 longs métrages et documentaires, dont 31 films de 24 réalisateurs vietnamiens, qui seront projetés. Le film Mua ôi (Saison des goyaves) du réalisateur Dang Nhât Minh sera présenté lors du programme d’ouverture qui aura lieu le 11 juin à la Cinémathèque de Paris.

C’est un panorama du cinéma vietnamien qui sera présenté au public français en couvrant plusieurs générations de réalisateurs, des classiques Pham Ky Nam (Chom và Sa - Chom et Sa), Hông Sên (Canh dông hoang - champ en friche), Pham Van Khoa (Chi Dâu - Lumière éteinte)..., aux jeunes comme Doàn Hông Lê (Dât này thuôc vê ai - Cette terre appartient à qui ?), Trân Phuong Thao (Trong hay ngoai tay em - Avec ou sans moi), Nguyên Thi Tham (Chuyên di cuoi cung cua chi Phung - Le dernier voyage de Mme Phung).

Sera aussi projeté en particulier le documentaire Hai thê gioi (Deux mondes) du réalisateur Pham Van Nhân, réalisé en 1953 en France. À l'origine mécanicien, Pham Van Nhân, 95 ans, qui vit actuellement dans le Sud de la France, et le peintre Mai Thu, ont enregistré des séquences historiques du Président Hô Chi Minh lors d’une visite officielle en France en 1946. Pham Van Nhân est aussi le premier Vietnamien à avoir réalisé un long métrage après l’indépendance du pays : Trang nhât ky (Page du journal intime) en 1948. Il a réalisé en outre les films Gia hanh phuc (Le prix du bonheur), Vi dâu dên nôi ? (Pourquoi ça ?). Quatre œuvres qui sont préservées à l’Institut de conservation des films de la France.

En outre, le club Yda (Aimer le cinéma) et la Cinémathèque organiseront le 21 juin un débat sur le statut et les mesures pour le cinéma vietnamien, au cinéma La clef, avec les réalisateurs vietnamiens Dang Nhât Minh, Viêt Linh et Trân Anh Hùng. Lors de ce programme, le documentaire Le cinéma vietnamien, d’un extrême à un autre extrême, du réalisateur français Hubert Niogret, sera également présenté, ainsi que le court métrage Cuc than (Motte de charbon) de Lê Bao, réalisé dans le cadre du YxineFF 2013.
 

Source: CVN