La fabrication des cerfs-volants à Huê
Mettre à jour: 06 Juin 2014
Si le Nord du Vietnam est réputé pour ses cerfs-volants munis de flûte qui donnent des sons mélodieux, le Sud est fier de ses engins volants aérodynamiques. Le Centre, et notamment Hue, a fait du lancement des cerfs-volants un spectacle de marionnettes en l’air avec comme sujet des contes de fée.

Mais comment fabriquer ces «marionnettes» pour qu’elles soient aussi légères et aussi vivantes? Nous avons rencontré un artisan de Hue qui nous a bien voulu nous livrer quelques éléments de réponse. Nguyen Van Hoang est l’un des deux fabriquants de cerfs-volants reconnus dans la province de Thua Thien-Hue. Selon lui, à Hue, ces engins volants sont divisés en trois types: initial, traditionnel et moderne. En alliant passion et savoir-faire, différentes générations d’artisans de l’ancienne capitale ont créé une collection gigantesque de cerfs-volants traditionnels avec des milliers de modèles en forme d’oiseaux et d’animaux: dragon, lion, licorne, phénix, paon, papillon, corbeau... mais aussi sèches et poissons rouges. Nguyen Van Hoang:

«Hue étant l’ancienne capitale, les cerfs-volants prennent souvent la forme d’oiseaux ou d’animaux, sujets populaires dans la Cour, tels que le dragon, le phénix, le paon et le papillon. Bien que les cerfs-volants soient stylisés, on voit toujours nettement la forme des animaux ou des oiseaux qu’ils représentent.»

Chaque cerf-volant est une oeuvre d’art qui renferme en elle l’expérience, le savoir-faire et le talent de peintre de l’artisan. Pour fabriquer un cerf-volant, il faut d’abord choisir les tubes de bambou appropriés et les laisser sécher jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ensuite, on taille ces tubes de bambou en brins pour former le cadre de l’engin qui sera badigeonné de colle et recouvert de toile. Et pour finir, l’artisan dessine directement sur le toile les formes voulues. L’ensemble du travail dure de trois à cinq jours.

«La structure et la forme sont les détails les plus importants, dit Nguyen Van Hoang. L’équilibre et le calibre décident de la qualité des cerfs-volants. Il importe également de bien choisir le centre de gravité sur le cadre du cerf-volant pour attacher la corde. Ce n’est que dans ces conditions que le cerf-volant pourra s’envoler haut dans le ciel.»

Comme les cerfs-volants de Hue sont fabriqués de manière artisanale, leur coût est élevé. Il faut débourser au moins 500.000 ou 600.000 dongs, soit environ 25 ou 30 dollars, pour en avoir un. Parfois, un cerf-volant en forme de dragon peut-être vendu à 5 millions de dongs, c’est-à-dire 250 dollars, car sa fabrication nécessite de nombreuses semaines.

«Un cerf-volant en forme de dragon est construit comme les wagons d’un train, maillon par maillon, souligne Nguyen Van Hoang. Dans un cerf-volant comme ça, on voit clairement toutes les parties d’un dragon: la tête, le corps et la queue. La tête n’a qu’une fonction de décoration tandis que le corps et la queue aident l’ensemble de l’engin à flotter dans l’air. Normalement, il faut au moins un mois pour fabriquer un cerf-volant en forme de dragon car ça nécessite une précision absolue dans chaque détail.»

Un cerf-volant de Hue en forme de dragon de 150m de long et un autre en forme de phénix, d’une longueur de 240m, tiennent d’ailleurs les records vietnamiens et mondiaux. Des artisans de Hue ont passé deux mois entiers à fabriquer ces engins qui sont désormais les vedettes de différents festivals de cerf-volant dans le monde entier.

«L’enfance des habitants de Hue est liée aux cerfs-volants, nous dit Nguyen Duc Mau, un habitant de Hue. On dirait qu’on les voit déjà à sa naissance.  À la campagne, on joue aux cerfs-volants dans les champs alors qu’en ville, on en fait aux parcs ou sur la pelouse. Magnifiquement décorés, les cerfs-volants créent une sorte de course d’animaux dans le ciel.»

Si vous avez l’occasion d’être à la Place de la Porte du Midi (Ngo Mon) à Hue, en été, par un après-midi venteux, vous pourrez admirer des spectacles splendides de cerfs-volants en forme de dragon, de paon et de phénix qui couvrent le ciel de l’ancienne cité impériale./.

Source: VOV