Mettre à jour: 28 Mai 2014
Le Vietnam attire de plus en plus de touristes fortunés. Une affirmation facile à vérifier lorsque l’on regarde les chiffres de la Société de paiement international VISA : dans dix pays à travers le monde (États-Unis, Corée du Sud, Australie, Japon, France, Grande-Bretagne, Singapour, Russie, Canada et Allemagne), les touristes ont dépensé le plus d’argent au Vietnam. Et les ressortissants de ces pays représentent 73,9% du total de dépenses par carte VISA des touristes au Vietnam.

Touristes à Ba Ria-Vung Tau

Par conséquent, il faut envisager de nouvelles orientations afin d’inciter et de permettre aux touristes au portefeuille bien garni de séjourner au Vietnam et d’y revenir régulièrement afin de consolider la place de l'industrie sans fumée dans le paysage économique du pays.

«Les entreprises touristiques nationales dépendent encore trop des touristes qui dépensent peu. Typiquement, le marché chinois, en 2013 représentait 1,9 million de touristes venant au Vietnam, soit 25% de l’afflux de touristes internationaux. Mais les recettes se sont chiffrées à seulement un milliard de dollars, soit 13,3% du chiffre d’affaires total du secteur en 2013», fait remarquer Nguyên Van Tuân, directeur général de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam.

Promouvoir le tourisme insulaire

Avec une réorganisation du marché des agences touristiques, l'Administration nationale du tourisme continuera à promouvoir l'image du Vietnam par l’intermédiaire de très nombreux canaux d'information auprès des touristes du monde entier.

«D'abord, nous allons envoyer des courriers aux agences de tourisme des pays qui sont de grands marchés, des marchés intéressés par notre pays afin de parler clairement de la situation actuelle du Vietnam et du tourisme vietnamien en particulier, et pour proposer de consolider les activités touristiques de pointe», nous explique M Tuân.
L'Administration nationale du tourisme organisera également l’accueil de délégations de type «Farm trip», une clientèle ciblée auprès de laquelle les agences étrangères ont assuré un excellent travail de communication sur la situation politique, les liens d’amitié et l'amour de la paix du peuple vietnamien.

Dans le même temps, il est indispensable de continuer à promouvoir les activités lancées par le ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme comme la Semaine de la culture, des sports et du tourisme du Vietnam, la Journée du Vietnam à l’étranger via les actions des ministères comme ceux des Affaires étrangères, des Transports et des Communications…

Il apparaît également impératif de favoriser les circuits touristiques à destination des îles et plus largement du littoral, lieux stratégiques pour le développement touristique du Vietnam. On pense bien entendu pour le Nord aux villes de Quang Ninh, Hai Phong, pour le Centre à la province de Thua Thiên-Huê, Dà Nang, Quang Nam, et dans le Sud aux provinces de Phu Yên, Khanh Hoà, Ninh Thuân, Binh Thuân, ainsi qu’aux îles de Phu Quôc et Côn Dao.

La diversification des marchés et des produits touristiques sont deux orientations majeures à suivre pour le développement de l’industrie sans fumée vietnamienne. Il serait dommage de se priver d’une manne financière aussi conséquente.
 

Source: