L’Administration nationale du Tourisme vient d’envoyer une note d’urgence aux Services de la culture, des sports et du tourisme des villes et provinces, à l’Association du tourisme du Vietnam, aux agences de voyage internationales et aux hôtels de 3 à 5 étoiles, leur demandant d’envisager les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des touristes.

Tous ces établissements sont tenus de maintenir leurs activités touristiques tout en améliorant la qualité, de prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité et la sûreté abolues des touristes, notamment ceux venus de marchés sinophones, de prévenir tout acte extrêmiste à leur encontre.

Il faut également assurer l’hygiène et la sécurité alimentaires, maintenir une coopération normale avec les entreprises touristiques chinoises, tout en tenant informés les touristes de la situation en Mer Orientale et de l’attitude du Vietnam à ce sujet pour qu’ils comprennent la situation et soutiennent le Vietnam dans ses efforts pour protéger sa souveraineté maritime et insulaire. Le Vietnam est toujours une destination sûre et attrayante pour les touristes des quatre coins du monde.

Le 2 mai 2014, la Chine a implanté la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 à 15 degrés 29 minutes 58 secondes de latitude Nord et 111 degrés 12 minutes 06 secondes de longitude Est, au Sud de l'île de Tri Tôn, 80 milles marins à l’intérieur du plateau continental du Vietnam, à 119 milles de l'île de Ly Son et à 130 milles de la côte du Vietnam. Cet emplacement est situé profondément dans la ZEE du Vietnam selon la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

La Chine a mobilisé nombre d'avions et de navires, dont des bâtiments de guerre, pour protéger cette plate-forme de forage pétrolier en eau profonde. Le 15 mai, elle a employé un total de 99 navires de neuf catégories : bâtiment de guerre, navire de garde-côte, de surveillance maritime, de patrouille maritime, d'administration de pêche, de sauvetage, de transport, pétrolier et bateau de pêche. Des navires chinois ont attaqué des navires vietnamiens, causant des dommages matériels et blessant des membres d'équipage.

Source: