La préservation et le développement des valeurs traditionnelles dans la société contemporaine est le thème d’un colloque international tenu les 14 et 15 mai dans la ville de Vinh, province de Nghê An (Centre).

Organisé par l’Institut national de la culture et de l’art du Vietnam en coordination avec les Services de la culture, des sports et du tourisme des provinces de Nghê An et Hà Tinh, cet événement rentre dans le cadre des activités d’élaboration du dossier des chants folkloriques et dặm de Nghê Tinh, en vue d’une reconnaissance par l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Donc, ce colloque mettre l’accent sur ces chants.

Ce colloque voit la participation d’experts du patrimoine, d’artistes, de représentants des provinces concernées et des gestionnaires culturels.

Les chants folkloriques et dặm (petites chansons alternées entre garçons et filles) ont une place particulière dans la région de Nghê. Avec plus de 40 airs différents, ils sont toujours omniprésents dans la vie quotidienne comme au travail, et ce depuis fort longtemps. Depuis longtemps, ils sont entrés dans le cœur des Vietnamiens. Ils reflètent l’âme des habitants des provinces de Nghê An et Hà Tinh qui sont riches de traditions patriotiques.

Ces chants alternés expriment la vision des paysans de Nghê An et Hà Tinh : le sens du réel et le parti pris de réalisme, l’insoumission devant les rigueurs de la nature, la joie et la passion de vivre, la confiance en soi et pour la vie, l’amour pour la terre natale et la patrie.

Source: CVN