Des dizaines de milliers de bouddhistes vietnamiens et étrangers ont participé vendredi soir à une cérémonie de prière pour la paix du monde à la pagode de Bai Dinh, dans la province de Ninh Binh (Nord), dans le cadre de la grande fête du Vesak 2014.

Au total 96 dignitaires bouddhistes, représentant 95 pays participant à cette fête tout comme des autres pays et territoires du monde étaient assis sur une plate-forme érigée à cette occasion pour réciter les litanies en l’honneur du Bouddha.

Le vice-ministre des Affaires étrangères et président du Comité d'Etat des Vietnamiens de l'étranger, Nguyên Thanh Son a fait savoir que la cérémonie de prière pour la prospérité du peuple et la paix du monde vise à rendre hommage aux générations de Vietnamiens qui se sont sacrifiées lors de l’œuvre d’édification et de défense de la Patrie, aux amis internationaux morts au Vietnam.

Cette grande cérémonie, selon le responsable, est devenue une belle activité culturelle et spirituelle des Vietnamiens, reflétant la tradition selon laquelle "quand on boit de l’eau, il faut se souvenir de la source" du peuple vietnamien comme du bouddhisme. Elle offre aux compatriotes au Vietnam et à l’étranger l’occasion d’exprimer leurs sentiments sacrés et profonds envers les mérites des prédécesseurs et leur détermination à préserver les valeurs culturelles vietnamiennes.

Dans le cadre du Vesak 2014, plusieurs débats en groupe portant sur le thème "Le Bouddhisme contribue à la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement de l'ONU" ont eu lieu vendredi. Les nombreux intervenants qui se sont succédé ont tous affirmé que le bouddhisme devrait contribuer à l’édification un monde pacifique et apporter à la population une vie sereine.

La fête du Vesak 2014 est une bonne occasion pour les bouddhistes de transmettre un message de paix et de fraternité au monde entier. A cette occasion, plusieurs mesures ont été avancées dans le but de régler les conflits dans le monde et de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement de l’ONU.

Le bonze Thich Chon Khong, un responsable de l’Eglise bouddhique du Vietnam a indiqué: «Avec son système de pensée et son dogme qui existent depuis 26 siècles, le Bouddhisme contribuera activement à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement de l'ONU, notamment en ce qui concernent la paix dans le monde, les épidémies, l’environnement, l’économie et l’éthique sociale.»

Tous les participants à ces débats souhaitent que le bouddhisme se développe pour contribuer à la paix. Le bonze Thich Tri Vien, président de la communauté des bouddhistes aux Etats-Unis a fait savoir : « Le dogme du Bouddhisme aide l’homme à s’éveiller et lui apporte le bonheur. Le bouddhisme est toujours lié au peuple. Il faut définir des objectifs concrets. Si on vit au Vietnam, on doit contribuer au développement du pays et ainsi à la paix mondiale. »

Source: