(TITC) - À Hoi An, outre des visites de la vieille ville, pèlerinage des pagodes et shopping…, plusieurs touristes étrangers sont enchantés du circuit touristique «Un jour dans la peau d’un pêcheur»

C’est un circuit au plus près de la vie locale. En participant, les touristes peuvent admirer les beaux paysages de Hoi An tout en découvrant le quotidien des autochtones: pêcher, naviguer sur une barque en bambou…

Sur le long de la rivière Hoai, il existe plusieurs embarcadères au service des touristes. D’abord, les touristes seront fournis un grand bateau qui leur conduira jusqu’au milieu de la rivière. De là, ils seront déplacés à des petits bateaux de pêche des pêcheurs.

Première leçon, lancement du filet de pêche, et d’emblée, cela semble moins facile que cela n’en a l’air. Il faut même une certaine habileté, au risque de passer sa journée à démêler les noeuds... Après cette première étape, les pêcheurs laissent flotter le filet tout en battant l’eau pour attirer les poissons. Et si on a de la chance, après avoir retirer de filet, on capturera plein de poissons.

Afin de mieux satisfaire à leurs clients, certaines agences de voyage a collaboré avec les «vrai pêcheurs» de la rivière Hoai. Cela a permis les villageois à faire du tourisme. On compte actuellement environ 10 foyers des pêcheurs à Hoi An exercent ce service.

Phuong Mai