Le tuồng, ou théâtre classique vietnamien, est une forme de théâtre basée sur les paroles, la musique, le chant, la danse et les costumes.

Mais les paroles sont prépondérantes, ce qui pose un réel problème lorsqu’il s’agit de s’adresser à un public étranger et que la barrière de la langue se dresse comme un obstacle. Alors qu’est-ce qu’a fait le théâtre de tuồng du Vietnam pour résoudre cette question? Il a monté un spectacle interactif intitulé «Une nuit dans la cour royale» spécialement destiné aux touristes étrangers.

Cette «nuit dans la cour royale» s'est passée au théâtre Hồng Hà, en plein cœur de Hanoï. Le programme se décline en deux parties, la première présentant les originalités du tuồng vietnamien, les costumes, les accessoires, les maquillages et la deuxième, des extraits parmi les plus connus du répertoire.

«Nous avons souhaité créer un changement dans la façon de présenter notre art, en reproduisant sur scène tout l’espace culturel et artistique du tuồng. Nous avons installé, à côté de la scène, un écran projetant des sous-titrages. En plus, nous avons des animateurs qui ne sont autres que les principaux types de personnages du tuồng. Ceux-ci présentent au public étranger des extraits et des caractéristiques du tuồng», a souligné M. Phạm Ngọc Tuấn, directeur du théâtre de tuồng du Vietnam.

Pour que la différence linguistique ne soit plus une barrière, les auteurs du spectacle ont décidé de privilégier la musique, la danse et l’expression corporelle, typique du tuồng. Les artistes ont parfaitement compris le message. L’Artiste du peuple Minh Gái, qui incarne une renarde se transformant en jeune fille a dit: «Normalement, lorsqu’on va voir une pièce de tuồng, c’est pour voir les acteurs chanter, danser et jouer. Mais ici, c’est un public étranger qui ne comprend pas notre langue. Alors on s’est décidé à trouver des gestes qui puissent remplacer les paroles. Nous avons donc réduit les paroles au profit de l’expression corporelle».

Les efforts des artistes ont été récompensés, à en croire ce que nous a dit Ronan Sack, un touriste américain: «L’art traditionnel est tout ce qu’il y a de plus typique de la culture d’un pays. C’est pourquoi j’ai tenu absolument à venir voir le théâtre de tuồng. Ce que je ressens, c’est une parfaite harmonie entre la musique et le jeu des acteurs».

«Une nuit dans la cour royale» aura été le plus abouti des efforts consentis par le théâtre de tuồng du Vietnam depuis six ans pour séduire le public étranger. Les difficultés sont passées, la clientèle étrangère commence à venir. L’Artiste du peuple Huong Thom, directrice adjointe du théâtre a fait savoir : «Nous nous produisons maintenant tous les lundis et jeudis, en présentant trois programmes à la demande des touristes. A l’avenir, nous en ferons de nouveaux pour d’une part, répondre aux attentes des touristes et d’autre part, pour mieux valoriser notre art traditionnel».

En plus des spectacles, le théâtre de tuồng du Vietnam présente aussi aux spectateurs, à travers des installations dans son enceinte, les costumes, les maquillages, les accessoires et les procédés de fabrication des accessoires typiques du tuong. Prochainement, il reconstruira le théâtre Hong Ha pour en faire une véritable attraction touristique.

Source: AVI