Mettre à jour: 05 Mai 2014
Après avoir visité les vestiges de la bataille historique de Diên Biên Phu, dans la province de Diên Biên (Nord-Ouest), de nombreux visiteurs rapportent des branches d’orchidées forestières en guise de souvenir.

Sur le bord de la route menant au poste de commandement du général Vo Nguyên Giap, dans une forêt de la commune de Muong Phang, à 27 km de la ville de Diên Biên Phu, des membres de l’ethnie Thai vendent un grand nombre de branches d’orchidées forestières de différentes espèces. Le prix varie de 50.000 à 100.000 dôngs par branche. 

«Mon mari et moi devons trouver ces branches d’orchidées dans les futaies à des dizaines de kilomètres de notre maison», explique Lo Thi Minh, vendeuse. Après avoir trouvé les fameuses fleurs, les habitants les replantent sur des morceaux de bois ou les mettent en pot avant de les vendre aux visiteurs.
 
Cette exploitation rapporte aux locaux une recette non négligeable. Cependant, elle influe aussi sur l’environnement et la biodiversité des forêts. Selon des spécialistes, une fois exploitées, les populations d’orchidées sauvages nécessitent quelques années dans des conditions favorables pour se renouveler.

Source: