Dans le cadre du 1er Festival de don ca tài tu (Chants des amateurs) dans la province de Bac Liêu (Sud), le Fonds de préservation et de développement de cet art a vu le jour.

Ce fonds est baptisé Lê Tai Khi (alias Nhac Khi), qui a collecté 20 anciens airs musicaux du don ca tài tu du Nam bô.

Selon la vice-présidente du Comité populaire provincial de Bac Liêu, Lê Thi Ai Nam, qui est aussi chef du comité d’organisation du 1er festival de don ca tài tu, la création de ce Fonds est une activité en écho au Programme national sur la préservation et la valorisation de don ca tài tu. Il vise aussi à honorer les artistes qui ont grandement contribué à l’essor de cet art.

Dès sa création, ce fonds a bénéficié de plus de 1,2 milliard de dôngs offert par les entreprises, les collectivités et particuliers. Une somme pour soutenir des activités de préservation et de développement du don ca tài tu et des artistes nécessiteux.

Toujours dans la série d’activités en l’honneur du 1er festival de don ca tài tu, un colloque sur la préservation et la valorisation de cet art a été organisé dimanche 27 avril.

Organisée par l’Académie nationale de la musique et la province de Bac Liêu, il a attiré de nombreux experts, chercheurs en musique dont le Docteur Trân Van Khê et des responsables des affaires culturelles de 21 villes et provinces du Nam bô occidental et du Nam bô oriental.

Source: AVI