Mettre à jour: 28 Avril 2014
Le 1er festival de don ca tài tu (musique des amateurs) a été inauguré vendredi 25 avril à Bac Liêu.

La cérémonie d'ouverture a été honorée de la présence, entre autres, du Premier ministre Nguyên Tân Dung, de l'ancien secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Lê Kha Phiêu, du vice-président de l'Assemblée nationale Uông Chu Luu, et du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Ayant pour thème «Don ca tài tu, l'amour des gens et de la terre du Sud», ce 1er festival national a pour objet d'honorer et de promouvoir cet art qui a été reconnu en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO en 2013.

À cette occasion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a souligné que l'organisation de ce premier festival par Bac Liêu, le berceau du don ca tài tu, ainsi que d'autres villes et localités voisines, et le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a pour but "de reconnaître le grand mérite de nos ancêtres, des individus et des collectivités dans la création, la conservation et le développement de cet art traditionnel si populaire".

Le vice-Premier ministre a estimé que cet événement d'importance s'inscrivait dans le cadre du Programme national d'action sur la préservation et la valorisation du don ca tài tu, un patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Il est une activité efficace en termes de protection des valeurs des patrimoines culturels nationaux.

Ce festival est également un moyen de promouvoir le développement de la province de Bac Liêu en permettant aux touristes vietnamiens et étrangers d'en savoir plus sur la terre et les peuples du Sud, a déclaré Vu Duc Dam.


 

Enfin, il a appelé toute la région à s'efforcer de préserver le don ca tài tu et de le développer dans tout le Sud du pays, dont Bac Liêu.

À cette occasion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a remis des satisfecits du Premier ministre à six collectivités et cinq personnels ayant contribué à conserver et valoriser cet art traditionnel.

Du 24 au 29 avril, 21 activités seront organisées dans le cadre de ce festival. Bac Liêu et 20 autres villes et provinces offriront au public une fête musicale comprenant une grande variété d'instruments traditionnels et de chanteurs.

Le don ca tai tu du Nam Bô s'est développé à partir de la fin du XIXe siècle, puisant ses sources dans la musique de la Cour royale de Huê et la culture populaire, devenant un art folklorique spécifique du Nam Bô. Cet art montre les traits culturels et la personnalité des gens du Sud - simplicité, générosité, qui soude la communauté.

La musique et chansons sont inspirées du mode de vie des gens du delta du Mékong. Interprétées à l'occasion des festivals, célébrations et rituels d'anniversaires de décès, elles sont profondément liées à d'autres coutumes et pratiques culturelles, aux traditions orales...

Source: