Le fameux groupe de danse et de musique israélien Tararam a enflammé jeudi soir la scène montée dans le Palais d’An Dinh avec son programme « La danse des tambours », pour sa première participation au Festival de Hue.

Avec des accessoires simples de la vie courante tels balais, tabourets, caisses, les artistes de Tararam ont donné au public une démonstration artistique impressionnante, imprégnée des traits culturels originaux du Moyen-Orient.

Ce spectacle a fait salle comble. Aucun siège disponible sur la tribune de plus de 1.000 places au Palais d’An Dinh n’a été laissé vacant. Dans ce vacarme savamment orchestré, les spectateurs, qui en ont pris pleine les mirettes, n'ont cessé d’applaudir les artistes.

Le groupe Tararam a été créé en 1997 par l’artiste - également producteur musical expérimenté - Doron Raphaeli. Les musiques dans ses numéros sont créées à partir d'objets simples de la vie courante tels scies mécaniques, bouteilles, chaises en bois, tambours, cuillères, etc.

Tararam a effectué de nombreuses tournées à travers le monde avec à chaque fois un large succès. Le 21 avril, ce groupe se produira à Hanoi.

En plus de ce fabuleux spectacle, le banquet musical multicolore organisé dans la soirée de jeudi a réuni 28 autres troupes artistiques vietnamiennes et étrangères sur toutes les scènes montées pour le festival : le Grand Intérieur, les parcs de la ville de Hue, le Palais d’An Dinh, etc...

Source: