Le Festival de Hue 2014 qui a lieu dans la province de Thua Thien-Hue (Centre) a offert aux visiteurs des fêtes de musique traditionnelle.  

La fête musicale intitulée "Am sac Viet" (Timbre Viet) a eu lieu mercredi soir au palais Dien Tho dans le vestige Dai Noi (Grand Intérieur) de la ville de Hue.

Les artistes ont joué des morceaux de chant de Hue et de "Ca tru" (chants des courtisanes), tandis que ceux de Hanoi et de Ho Chi Minh-Ville ont interprété des chansons folkloriques du Nord et du Sud, notamment de "Don ca tai tu" (chant des amateurs de la région du Sud).

L'air était rempli des mélodies du chant "Hat xoan" (chant printanier), un genre de Phu Tho, de chant alterné "Quan ho" de la région du Kinh Bac, la partie Nord de l'ancienne capitale de Thang Long, un espace culturel des gongs avec des danses et chants du Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre).

Simultanément, la fête "Timbre de Huong Binh", qui a eu lieu le même jour dans la cour Nghinh Luong Dinh, a mis en valeur le chant de Hue, un genre artistique qui allie styles impérial et folkorique, donnant une identité particulière à la culture de Hue.

Le public a eu l'opportunité de profiter des talents de nombreux artistes, notamment de la voix de Thanh Tam qui, âgé de 70 ans, a passé toute sa vie à se consacrer à ce style.

Le programme s'est conclu par un lâcher de lanternes fleuries flottantes sur la rivière Huong (Parfum), qui accompagne généralement les chants de Hue.

Ce festival bisannuel, qui a lieu du 12 au 20 avril, affirme de plus en plus les valeurs caractéristiques de Huê, surnommée "la ville des festivals" du pays. Au programme, des fêtes impériales, une fête de l'ao dài (tunique traditionnelle des Vietnamiennes), des cérémonies sacrées dédiées au Ciel et à la Terre, des expositions artistiques, de la calligraphie, des arts de rue, des concerts, des cerfs-volants, etc.

 

Source: AVI