Le Vietnam dispose de conditions favorables au développement du tourisme de croisière. Cependant, le faible nombre de croisiéristes internationaux (3-5%) faisant escale au Vietnam est très en-deçà des potentiels du tourisme maritime du Vietnam.    

Navire 5 étoiles Voyager of the Seas appartenant à l’Agence de croisières Royal Caribbean (Etats-Unis) a jeté l'ancre au Port Phu My (Ba Ria - Vung Tau) le 18 octobre 2013

C'est ce qu'a souligné le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Ho Anh Tuan lors d'un séminaire intitulé "Les stratégies de développement de l'industrie touristique de croisière du Vietnam" tenue mercredi dans la province de Thua Thien-Hue (Centre).

Cette désaffection s'explique par la faiblesse des infrastructures des ports - pas d'appontement ni de gare maritime pour les touristes -, la mauvaise qualité des services et la monotonie des produits touristiques, a -t-il ajouté.

L'économie maritime, notamment le tourisme maritime a été déterminé comme l'une des grandes orientations dans la Stratégie de développement touristique d'ici 2020, vision 2030, approuvée par le Premier ministre. Les produits touristiques associés devraient ainsi bénéficier d'investissements adaptés, afin de répondre à la demande des croisiéristes, un public particulièrement exigeant.

Les organismes concernés devront également se coordonner avec l'Association de croisière d'Asie (ACA) afin de renforcer la promotion du tourisme de croisière au Vietnam. Il faudra également proposer des produits variés et alléchants, le but étant que davantage de paquebots cochent l'escale "Vietnam" sur leur carnet de bord.

 

Source: AVI