Mettre à jour: 10 Avril 2014
Situé au quartier Buu Long (ville Bien Hoa relevant de la province de Dong Nai), il est considéré commun un «musée» regroupant l’architecture et les cultures des différentes régions du Vietnam.

C’est par un portique à trois entrées que le visiteur pénètre dans cet enceinte d’environ 5.000 m². La forme du portique imite l’ancien Hue (ancienne ville impériale du Centre), ce qui fait qu’il s’harmonise parfaitement avec le style architectural huéen de Pham Xuan Dung, avec ses maisons nha ruong (sans piliers principaux) qui symbolisent fécondité et prospérité.

Une allée couverte de grosses pierres, bordée de fleurs, mène le visiteur au Nam Huyen Duong, une construction du Nam Bo (Sud Vietnam). Son intérieur vaste, aéré, traduit bien le caractère ouvert des gens du Sud. En suivant un petit cours d’eau, nous somme arrivé à la maison sur pilotis des Thai, ethnie minoritaire du nord-est. Au rez de chaussée est posée une barque dite doc moc (faite d’un unique tronc d’arbre évidé), moyen de transport typique dans les hauts plateaux du Centre.

L’allée empierrée conduit le visiteur à un autre cours d’eau appelé Huong Tuyen (« Cours d’eau parfumée »). Cinq ponts l’enjambent dont un en pierre de style huéen, aux rebords évoquant les ondulations d’une licorne. Il fait face au pavillon principal Phu Xuan Dung.

A l’Est de ce bâtiment se trouve le Tu Quang Duong, une nha ruong des habitants du Centre. Elle est entourée des trois côtés par le Cours d’eau parfumé qui forme du côté un petit étang parsemé de lotus et de nénuphars. A côté de celui-ci, une grotte, le Dao Nguyen Dong. Côté ouest trône le mont Linh Phong. Cette montagne artificielle est composée de trois gros de rochers au pied desquels se trouvent quatre plus petits. Le chiffre 7 représente ici le mont That Son (That : sept, son : montagne).

Le visite à l’ensemble Nha Vien Quan donne au touriste l’impression d’entrer dans un monde paisible, au cœur de la nature, de découvrir les traditions culturelles des diverses régions du Sud, d’admirer des collections d’objets antiques. Ce n’est donc par par hasard qu’il est nommé Nha Vien Quan (Nha : harmonie, Vien : félicité, Quan : lieu)

Source: