Mettre à jour: 10 Avril 2014
Le marché des antiquités de la rue Hàng Ma à Hanoi se tient une fois par an, du 20e au 30e jours du 12e mois lunaire. Une atmosphère unique, à ne pas manquer !

La plupart des visiteurs ont déclaré avoir eu l’impression de se trouver dans un musée. Statues, pièces de monnaie antiques, lampes côtoient disques, jarres, bols, baguettes, couteaux ou fourchettes

Au marché, les visiteurs peuvent acheter des objets qu’ils considèrent comme des porte-bonheurs pour la nouvelle année qui s’annonce. Les vendeurs, profitent de l'occasion pour montrer à leurs amis des pièces rares. L’atmosphère est bon enfant.

Hiên est l’heureux propriétaire d'une boutique de céramiques. « J’aime rencontrer des gens qui partagent ma passion pour les antiquités », a-t-il déclaré, ajoutant que vendre ou non n’a guère d’importance, ce qui prime ce sont les rencontres, les échanges avec les visiteurs.

«Je vais souvent au marché des antiquités avant le Têt. La foule des acheteurs et des vendeurs me plonge dans l’atmosphère animée des derniers jours de l’an», a confié une femme, qui a ajouté qu’aller au marché des antiquités est aussi une habitude culturelle de beaucoup d’Hanoiens.

Les visiteurs appartiennent à différentes catégories socioprofessionnelles. Certains marchands proposent beaucoup d’articles à la vente, d’autres très peu.

A vrai dire, la plupart des objets ne sont pas de vrais antiquités. Mais là n’est pas le plus important. Les visiteurs peuvent toucher, ensuite vient la phase des négociations. Là le mieux est d’avoir une bonne idée de la valeur du produit. Le marché est devenue une destination attrayante pour beaucoup d’habitants locaux, mais aussi de touristes.

L’achat d’un vieil objet en fin d'année avec l'espoir qu’il apporter de la chance dans la nouvelle année est devenu une coutume de nombreux Hanoiens.

Source: