Cinq pièces de danse contemporaine vietnamienne réalisées par la troupe Noi dên (Destination) seront présentées au public les 25 et 26 mars à l’Opéra de Hanoi. Par la quintessence du langage corporel, les danseurs vont retracer des tranches de vie du Vietnam des années 1970.  

 
Les chorégraphes du projet de danse contemporaine «le Vietnam des années 70» lors d’un point presse, le 20 mars à Hanoi.

L’interprétation de ces cinq pièces de danse contemporaine à Hanoi s’inscrit dans le cadre du projet artistique «le Vietnam des années 70», financé par le Fonds de développement et d’échanges culturels vietnamo-danois. «Les années 70 marquent un jalon important du pays avec de grands changements dans divers domaines, histoire, culture et société notamment», a expliqué le chorégraphe

Lê Vu Long, directeur du projet aussi fondateur de la troupe de danse contemporaine Noi dên, lors d’un point presse tenu le 20 mars. Lê Vu Long a précisé que les deux soirées à l’Opéra de Hanoi seront consacrées aux pièces A group of individuals (Un groupe d’individuels), Basic space (L’espace de base), Waiting stop (Arrêt d’attente), 7X (nés en 1970), A celle (Une cellule). «Nous n’avons pas d’ambition et sommes aussi incapables de faire revivre tous les côtés de cette époque. Ce que nous visons, ce sont des images de l’homme, de ses sentiments, de ses pensées», a présenté-t-il.

Les pièces sont composées par Lê Vu Long, Quach Hoàng Diêp, Quach Phuong Hoàng, Nguyên Dung et Trân Ly Ly, des chorégraphes bien formés de cette art à l’étranger et extrêmement enthousiastes à la danse contemporaine du pays.

Les chorégraphes ont dévoilé que les danseurs feront revivre, entre autres, des images des bambins de cette époque, souvent enfermés dans la maison en l’absence de ses parents. Sans jouets, ils acceptent de s’amuser avec tout ce qu’ils ont dans la maison. Ou encore les femmes vivant dans la nostalgie de leurs maris partis au front. 

 

Source: