Mettre à jour: 21 Mars 2014
La cérémonie principale de la fête de la pagode Quan Thê Âm, située dans l'arrondissement de Ngu Hành Son, Dà Nang, a eu lieu mercredi 19 mars, avec la participation de plusieurs milliers de personnes.  


Figurant depuis l'an 2000 parmi les 15 fêtes bouddhiques nationales, cet événement a réuni un grand nombre de participants : dignitaires, bonzes, fidèles, touristes des quatre coins du monde, ainsi que des bouddhistes thaïlandais et japonais.

Outre des rites bouddhiques pour prier une année placée sous les signes de la paix et de la prospérité pour le monde, la fête comprend diverses activités culturelles, dont la calligraphie et des expositions sur la nature de Ngu Hành Son, un site magnifique renommé au Vietnam.

Selon le bonze gérant de la pagode Quan Thê Âm, le Vénérable Thich Huê Vinh, cette manifestation permet aux gens de Da Nang et aux touristes de découvrir des valeurs bouddhiques et naturelles qui sont préservées avec de grands efforts ici.

Situé à 8 km du centre-ville de Dà Nang, Ngu Hành Son - ou Monts des cinq éléments - est un ensemble de cinq montagnes de marbre disposées comme les cinq doigts de la main derrière la plage de Non Nuoc, l'une des plus belles de Dà Nang. Au XIXe siècle, elles ont été baptisées par l'empereur Minh Mang de la dynastie des Nguyên, par les noms des cinq éléments : Thuy Son (le Mont de l'eau), Môc Son (le Mont du bois), Hoa Son (le Mont du feu), Kim Son (le Mont du métal) et Thô Son (le Mont de la terre).

La pagode Quan Thê Âm ou bodisattva Avalokitésvara, Guanyin, le "seigneur de l'infinie compassion", figure parmi les plus connues de Ngu Hành Son. Sa fête est organisée du 18 au 20 février lunaire chaque année.

 

Source: