Quatre cols portant le mot cheval
Mettre à jour: 04 Mars 2014
Ma Pi Lèng, Ma Phuc, Ma Quynh et Cô Ma ont comme point commun de comporter le mot Ma (cheval en vietnamien) dans leur nom. Une bonne idée de découverte en cette Année du Cheval !  

Grandiose : Ma Pi Lèng


Ma Pi Lèng signifie «l’arête du nez du cheval». Ce col relie Mèo Vac à Dông Van, les deux communes les plus reculées de la province montagneuse de Hà Giang (Nord). Long de 20 km et culminant à 1.500m, il a été construit dans les années 1960 du XXe siècle par des ouvriers H’Mông et Dao. Les travaux durèrent 11 mois. Du sommet, la rivière Nho Quê est semblable à un filet très mince. Une stèle a été établie en mémoire des ouvriers morts lors de la construction de la route Hanh Phuc (route du bonheur), qui franchit ce col. Ma Pi Lèng est devenu un but d’excursion pour de nombreux routards à moto.

Sinueux : Ma Phuc




On décrit le nom Ma Phuc ainsi : «Au bord de la nationale 4A traversée par la province septentrionale de Cao Bang (Nord), on trouve deux blocs de roches calcaires, dressés verticalement comme deux chevaux qui se prosternent». Ce col culmine à 620 m d’altitude. Sept virages. Un modeste col donc, mais avec une vue époustouflante quand même. D’un côté, des monts qui se succèdent. De l’autre, des champs de sarrasin, violet au printemps.

Côtier : Cô Ma




Le col Cô Ma, long de plus de 4 km, se situe près du mont Dai Lanh, sur la nationale 1A au niveau du district de Van Ninh (province de Khanh Hoà, Centre). Cô Ma signifie «cou du cheval». Au pied, une belle station balnéaire encore intacte attend les touristes.

Le col n’est pas trop long mais assez impressionnant. D’un côté la montagne, de l’autre la mer. Un tunnel est en cours de construction.

Pittoresque : Ma Quynh




Ma Quynh (coude du cheval) est un court col. Sis à 45 km du nord-ouest de la ville de Cao Bang (province du même nom, Nord), il marque l’entrée du district de Thông Nông. Il mesure de 4,5 km de long et culmine à 525 m. Des maisons sur pilotis des H’Mông et Tày sont accrochés aux pentes, parmi les champs des maïs et rizières en gradins.

Source: CVN