Vertige et vestiges à Ba Vi
Mettre à jour: 17 Mars 2014
Le district suburbain de Ba Vi était, dans les années 1940, un lieu très fréquenté des Français, militaires et civils. Les traces de cette présence sont encore nombreuses, disséminées dans la forêt.


Situé à seulement une heure trente de moto du centre-ville de Hanoi, Ba Vi est devenu une destination de choix les week-ends. Ba Vi désigne un district, mais aussi un massif montagneux en forme de molaire, classé parc national, culminant à 1.300 m d’altitude. Comme Dà Lat (hauts plateaux du Centre) et Sa Pa (Nord), les Français ont construit à Ba Vi de nombreuses villas pour échapper à la touffeur estivale.

Depuis peu, des vestiges de la présence française ont été arrachés de leur gangue végétale. Si la plupart des bâtiments sont en ruine, il demeure de beaux restes ici et là. La résidence des colonels est l’un des ouvrages les mieux conservés.

Un peu plus loin se trouvent les restes de la colonie de vacances réservée aux enfants des officiels français et des mandarins du gouvernement colonial. Mais le bâtiment le plus visité est la vieille église dont les murs fantomatiques se dressent parmi un décor d’arbres centenaires. Un lieu peu connu il y a quelques années, mais très fréquenté de nos jours. Sur le versant ouest du mont Ba Vi subsistent aussi les restes d’une prison de 1.000 m² où des centaines de révolutionnaires vietnamiens furent détenus.


Comment s’y rendre

Du centre-ville de Hanoi, prendre la nationale 32 en direction de Son Tây. Arrivé dans cette bourgade, prendre la route 87A sur environ 10 km, puis tourner à gauche vers le Parc national de Ba Vi (pas de panneau, demander aux habitants locaux). L’entrée du parc est 4 km plus loin. Là, acheter un billet (quelques dollars). La route grimpe sur 12 km et s’arrête à environ 1.000m d’altitude (45 minutes de marche supplémentaires pour gravir l’un des trois sommets du mont Ba Vi). Le lieu des vestiges français est plus bas, vers 700-800m d’altitude, quelques kilomètres après la zone des restaurants, elle-même située à environ 500 m d’altitude. À noter que ces vestiges ne sont pas le long de la route du col, mais sur de petites routes secondaires, faciles à trouver.

 

 

Source: CVN