(TITC) - En possession d’environ 8.000 petites et grandes fêtes, le calendrier vietnamien est un véritable défilé de fêtes en tout genre et le Vietnam est considéré comme un pays des fêtes. Outre des sens spirituel et retour aux sources, les fêtes sont également l’occasion pour le rassemblement via les activités communautaires.  

Fête du Temple des Rois Hung (Phu Tho)

Pour les Vietnamiens, le printemps est la saison festive. Chaque année, après le Têt traditionnel, les activités festives se produisent partout dans l’ensemble du pays et certaines durent même jusqu’à la fin du 3e mois lunaires. Les fêtes sont l’occasion pour la commémoration et le culte des dieux, des ancêtres, et aussi pour le repos après un an de travail.

Pour les Vietnamiens, les visites printanières sont également l’occasion d’admirer des beaux paysages, profiter l’atmosphère paisible et fraîche du printemps. Selon la culture et les coutumes spécifiques, les activités festives de chaque région portent leurs propres caractéristiques.  

Selon les chercheurs, la région du Nord réunit le plus grand nombre de fêtes et  les procédés d’exécution de ces fêtes sont également les plus abondants et diversifiés. Presque tous les communes ont leurs propre fêtes, à noter des plus célèbres : Fête du Temple des Rois Hung (province Phu Tho) en l’honneur de la Commémoration des Rois fondateurs Hung ; Fête de Giong (Hanoi) en commémoration du héros national légendaire Thanh Giong (Saint Giong), l’un des quatre Immortels selon les croyances populaires vietnamiennes ; Fête de la Pagode des Parfums (Hanoi), Fête Yen Tu (province Quang Ninh), Fête du Temple Co Loa (Hanoi), Fête Tich dien (province Ha Nam), Fête Lim (province Bac Ninh)…

Différemment à des fête villageoises nordique, les fêtes de la région du Centre et du Sud souvent liée à la religion, à la profession et aux paysages. Typiquement, il faut noter les Fête Ba Chua Xu à An Giang, Fête du Mont Ba Den à Tay Ninh, Fête de la Pagode Ba à Binh Duong, Fête de la lutte libre au village Sinh à Hue…

Parmi près de 8.000 fêtes, la plus importante et sacrée pour chaque Vietnamien et Viet kieu (Vietnamien résident à l’étranger) est la Fête du Temple des Rois Hung. Cette fête a été reconnue par le Gouvernement vietnamien comme Fête nationale. Cette pratique culturelle est une expression forte de la conscience de l’histoire nationale et du respect des gens du peuple envers leurs ancêtres.  

Les 8.000 petites et grandes fêtes ne sont pas seulement un trésor du patrimonial culturel précieux du peuple vietnamien, mais aussi une grande attraction pour tous ceux qui ayant l’envie de découvrir la culture, les coutumes et les pratiques des Vietnamiens.      

Phuong Mai