Le secrétariat du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) a tenu mercredi 15 janvier à Hanoi la conférence-bilan des 15 ans d'application de la Résolution du 5e Plénum du CC du PCV du 8e exercice, concernant "l’édification et le développement de la culture vietnamienne avancée et empreinte d’identité nationale".


 

La conférence était présidée par Dinh Thê Huynh, membre du politburo, secrétaire du CC et chef de la Commission de propagande et d’éducation du CC du PCV.

La mise en œuvre de cette Résolution a nettement permis de faire davantage prendre conscience à la population du rôle et de la position que tient la culture au sein du Parti et de la société. Le rôle de la culture est bien mis en valeur. La culture est omniprésente et exerce son influence sur tous les aspects de la vie (économie, société, défense nationale).

Après 15 ans, les cadres, communistes et peuple dans leur globalité font grand cas des valeurs culturelles, notamment des patrimoines traditionnels. La population a de nombreuses opportunités d’accéder aux informations et de profiter des valeurs culturelles. Toutefois, les résultats obtenus ne sont pas encore stables et à la hauteur des potentiels et espérances. Il manque toujours de liens étroits entre la culture, l’économie et la politique. La culture est encore loin d'être en passe de devenir le moteur et l’objectif du développement.

Pour continuer à édifier une "culture vietnamienne avancée et empreinte d’identité nationale", l’objectif est déterminé : libérer fortement les capacités de créativité des citoyens, faire de la culture un fondement solidement ancré, la force du développement durable pour atteindre l'objectif "Peuple riche, nation puissante, démocratique, égale et civilisée".

La culture constitue le fondement spirituel de la société

L’objectif concret pour 2020 et l’orientation pour 2030 sont d'enregistrer de nouveaux progrès dans "l’édification de la culture vietnamienne avancée et empreinte d’identité nationale", d’obtenir des résultats concrets dans l'édification de l’environnement culturel, la prise de conscience des habitants à propos de la nécessité de protéger la nature et son habitat.

Les rapports et interventions prononcés au cours de cette conférence-bilan ont demandé de compléter les contenus sur la conception, l’objectif, les tâches et les mesures adaptés à la nouvelle période, répondant aux demandes d’industrialisation, de modernisation et d’intégration internationale du pays.

Lê Hông Anh, membre du politburo et permanent du secrétariat du CC du PCV, a relevé les faiblesses dans l'application de la Résolution du 5e plénum du CC du Parti du 8e exercice. Il a demandé aux organisations du Parti, aux autorités de différents échelons de procéder à des analyses pour déterminer les causes et avancer des mesures efficaces dans les temps à venir.

Le PCV a déterminé que la culture constituait le fondement spirituel de la société, a souligné Lê Hông Anh. L'édification et le développement de la culture ont toujours un lien étroit avec le développement socio-économique, la défense nationale, l’édification du PCV et du système politique.

Lê Hông Anh a également précisé que l’édification et le développement de la culture étaient la tâche de l’ensemble du système politique, et que la gestion de l’État y jouait un rôle prépondérant. Il a demandé aux conférenciers de saisir l’esprit de cette conférence et de poursuivre les tâches culturelles dans leur(s) propre(s) institution(s), organisme(s) et localité(s).
 

 

Source: AVI