«Économie de la ville de Dà Lat et de Lâm Dông : potentiels et opportunités» était l'intitulé d'un forum qui a eu lieu le 29 décembre dans la ville de Dà Lat, de la province de Lâm Dông (Hauts-plateaux du Centre).

Cet événement, une des activités majeures de la Semaine culturelle et touristique de Dà Lat 2013, a réuni des centaines de représentants des ministères et branches, des villes et provinces, ainsi que des spécialistes, scientifiques, entreprises et investisseurs vietnamiens comme étrangers.

Plus d’une dizaine d’interventions y ont été présentées portant sur la coopération régionale au développement du tourisme et de l’agriculture, les tendances du développement d’une agriculture de hautes technologies, les politiques et mécanismes pour mieux attirer les investisseurs dans ce secteur...

«À travers ce forum, notre ambition est d’obtenir des informations, des expériences et des propositions de la part des conférenciers en vue d’assurer un développement durable à l’économie de Dà Lat et, plus généralement, à la province de Lâm Dông", a insisté Nguyên Xuân Tiên, président du Comité populaire de Lâm Dông. Les trois problématiques proposées lors de ce forum sont : Quel modèle de développement durable pour l’économie de Dà Lat et de Lâm Dông ? Quelles actions devrait-il mener Lâm Dông pour exploiter pleinement les possibilités de la coopération régionale ? Quelle sera la structure économique de cette localité dans le futur: agriculture, services et industrie, ou services, agriculture et industrie ?

Nombre de spécialistes et d’entrepreneurs ont formulé des propositions pour un développement durable de Dà Lat comme de Lâm Dông. Parmi celles-ci, améliorer la valeur économique des produits agricoles et la qualité des services touristiques ; mieux appliquer les hautes technologies à la production agricole ; lier le développement du tourisme à celui de l’agriculture ; renforcer le soutien aux agriculteurs, notamment dans leur emploi de nouvelles techniques agricole et dans l’accès au crédit bancaire ; ou encore lier développement économique et préservation des paysages naturels existants et de l’environnement...

«Il faut clairement déterminer des modèles de développement du secteur du tourisme et de l’économie de Dà Lat comme de Lâm Dông. Sur cette base, Lâm Dông définira une stratégie et une planification globale pour s’assurer d’un développement soutenu et durable. La ville de Dà Lat doit devenir un petit paradis pour les touristes visitant le Vietnam», a souligné, le chef de l’Institut de politique et de stratégie du développement rural, Duong Ngoc Thi.

«Dà Lat doit se développer suivant deux axes que sont devenir un centre de tourisme et de services non seulement national mais aussi international, ainsi qu’une région de pointe en matière d’agriculture ultramoderne, notamment en exploitant les deux groupes de produits majeurs de cette localité que sont les légumes et les fleurs», a insisté le chef de l’Institut d’économie du Vietnam.

Selon les statistiques, Lâm Dông possède près de 300.000 hectares de terres agricoles, dont 50.000 ha de légumes et 7.000 ha de fleurs. Leurs rendements annuels sont respectivement de 1,6 à 1,7 million de tonnes et de plus de 2 milliards de fleurs de toutes catégories, lesquels sont commercialisés au Vietnam et à l’étranger. Ce sont près de 10 % de ces productions qui, en particulier, exportées à Taiwan (Chine), au Japon, et en Europe. Quant au tourisme de Lâm Dông, il a accueilli 4,5 millions de visiteur vietnamiens et étrangers. Elle possède plus de 30 sites attractifs ainsi que 789 établissements de séjour, dont 244 hôtels de 1 à 5 étoiles.

Source: Le courrier du Vietnam