Le xôi (riz gluant cuit à la vapeur) aux cinq couleurs est connu depuis longtemps comme une spécialité culinaire des ethnies minoritaires du Nord-Ouest. Il est intéressant de noter que les cinq couleurs forment un tout, le yin et le yang représentent les cinq éléments du cosmos, la solidarité entre les ethnies frères.

Le nom de cette spécialité vient de ses 5 couleurs : rouge, jaune, vert (ou violet), noir et blanc. Pendant les jours de fête ou lors des occasions particulières, les femmes vont cueillir en forêt des feuilles, qui sont ensuite bouillies avant d'être placées dans un grand bol avec du riz pour créer différentes couleurs.

La réparation du xôi aux cinq couleurs est similaire au sein des ethnies du Nord-Ouest. Mais, selon les conditions locales, elles peuvent utiliser des couleurs différentes.

Pour le préparer, la première chose est de choisir du riz gluant à la fois aromatique et souple. Ensuite, les feuilles d’arbres servant à teinter le riz sont soigneusement sélectionnées, ni trop jeunes ni trop vieilles.

Les grains de riz gluant sont laissés à tremper pendant environ 10 heures, puis égouttés. Le rouge provient des des feuilles de «Com xôi» rouge, ou d’un fruit mûr de momordique. Le noir vient du riz gluant noir ou des feuilles «thau». Le jaune est obtenu à partir de vieux curcuma écrasé et mélangé à de l’eau, le vert des feuilles de gingembre. Une fois teinté, le riz est cuit à la vapeur....

Selon les minorités de Cao Lan, les cinq couleurs représentent les cinq éléments de la vie : le rouge pour le feu, le noir pour l'eau, le blanc pour les métaux, le vert (ou le violet) pour la végétation, et le jaune pour la terre. Les habitants pensent que l'existence de ces cinq éléments est à l’origine de bien-être, au paradis et sur terre.

Notamment, à l’occasion de la Fête traditionnelle, les Cao Lan préparent le riz aux cinq couleurs, avec les meilleurs vœux pour le Nouvel An. Chez les Tày, ce xôi est un plat traditionnel des jours fériés, des noces ou encore des anniversaires de la mort... Chez les Thai, chaque couleur représente une signification différente : le rouge symbolise l’aspiration, le violet la prospérité du ciel et de la terre, le jaune une vie aisée, le vert les montagnes et les forêts du Nord-Ouest, le blanc l’amour et la fidélité.

Une fois préparé, le xôi aux cinq couleurs est placé sur l’autel accompagné d’autres plats. En plus d’être un met traditionnel, c’est également une délicieuse spécialité appréciée de tous les voyageurs.
Source: CVN
Mots-clés:
xôi , cinq couleurs,