Balade intime à Hon Bà, dans les pas de Yersin
Mettre à jour: 09 Juillet 2012
Hon Bà se trouve à 1.578 m d'altitude et à environ 50 km de Nha Trang (province de Khanh Hoà, au Centre). Ce sommet est surnommé «Dà Lat en bord de mer». L'endroit est aussi connu pour avoir été choisi par Alexandre Yersin, bactériologiste franco-suisse, pour installer son laboratoire de recherche biologique associé à une station météorologique.

La température de Hon Bà est semblable à celle de Dà Lat, variant entre 12° au 18°C. La station est recouverte d’une forêt vierge, encore intacte et non habitée. On y trouve plusieurs arbres des régions tropicales tels que des chênes, des pins et des filaos. Sur les grands arbres poussent plusieurs sortes d'orchidées d’une rare beauté. Quelquefois, Hon Bà et les montagnes des alentours surplombent les couches de nuages évoquant alors des sommets enneigés.

 

En 1915, alors que le docteur Alexandre Yersin travaillait à Nha Trang, il décida de partir à la recherche d’un lieu où le climat serait parfaitement adapté à ses travaux. Après une longue exploration, il choisit le sommet de Hon Bà où il installa son laboratoire pour étudier des plantes et des animaux expérimentaux. Il y planta notamment le quinquina, une plante médicinale permettant de traiter le paludisme.


De ce fait, en plus d’offrir à ses visiteurs de magnifiques paysages sauvages à contempler encore et encore, Hon Bà offre l’opportunité aux visiteurs de passage de revenir sur les traces de ce bactériologiste hors pair qui nous a quitté il y a quelques décennies seulement…


Au sommet du site, un charmant chalet de bois a été construit sur l’ancien emplacement de la maison dans lequel le savant a vécu et travaillé jusqu’en 1943. Cette maison de deux étages d’une superficie de 11,4 x 8,7m a été reconstruite identique à l'original. Le site est très intéressant à visiter. Y sont exposés plusieurs tableaux, des photos et des reliques de ses recherches scientifiques. On peut également avoir un aperçu de ce que fut la vie quotidienne de A. Yersin grâce à certains de ses objets personnels conservés ici.


À côté de la maison, se trouve un jardin médicinal. On peut y observer des plantes traditionnelles qui, à leur manière, redonne vie à la passion du docteur Yersin. Et c’est soudainement comme s’il était encore là…


Lorsque le temps est au beau fixe, du sommet de Hon Bà, on peut contempler la belle Nha Trang, la mer limpide et les villages littoraux. De plus, le spectacle naturel le long de la route menant de Nha Trang à Hon Bà ne manque pas de charmes.


On imagine déjà aisément que les touristes seraient très heureux de trouver des logements et des offres de loisirs en ces lieux. Et n’oublions pas que Hon Bà est riche de son histoire autour de la vie, l'œuvre et la mort de A. Yersin. De nombreuses personnes attachées au personnage voudraient sans doute revenir sur ses traces dans cette belle région.


Avec des atouts alliant les plages, les îles de Nha Trang et les sites écotouristiques, Hon Bà pourrait devenir un petit paradis offrant aux touristes tout ce qu’ils peuvent désirer : des températures élevées ici, un peu de fraîcheur là, des paysages d’altitudes, des plages lisses, une forêt vierge, la mer… Et c’est ainsi que l'idée d'une ''deuxième Dà Lat" pourrait devenir, au fur et à mesure, une réalité.

Source: AVI