Situé sur la rive gauche du fleuve Rouge à environ une dizaine de kilomètres au sud-est de Hanoi, le village de céramique de Bat Tràng est renommé depuis fort longtemps pour l'originalité, la qualité et la beauté de ses céramiques. En tant qu’ancien village de poterie des plus célèbres du Vietnam, les produits de Bat Tràng sont vendus aujourd'hui dans plusieurs marchés étrangers.

 

L’histoire de près de 1.000 ans de ce village est étroitement liée à la naissance de l'ancienne capitale de Thang Long. Il possède plusieurs avantages géographiques, notamment des voies de communication terrestres et fluviales aisées, qui ont favorisé son épanouissement. Le métier de la céramique de Bat Tràng apporte pleinement ses bienfaits économiques à la population locale, tout en étant l’une des fiertés de la culture de Hanoi.

 
La commune de Bat Tràng abrite les deux hameaux de Bat Tràng et de Giang Cao. Tous deux ont été reconnus villages de métier traditionnels de ville. 80% des 1.800 foyers de cette commune pratiquent ce métier. Chaque année, ces deux villages créent de l’emploi pour des milliers de personnes des localités avoisinantes. En 2011, la valeur de la production de la commune s’est élevée à 405 milliards de dôngs, et Bat Tràng en particulier est considéré comme l’un des plus riches villages du pays.

 
La beauté des produits de Bat Tràng tient à la finesse et à la blancheur de sa céramique, et à sa capacité à recevoir diverses sortes d’émaux. La couleur de l’émail de fond est particulièrement importante car c’est elle qui confère cette beauté caractéristique de ces produits. Plusieurs espèces d’émaux de Bat Tràng sont devenus historiques dans les techniques de la céramique vietnamienne, tel des émaux émeraude, blanc ou brun... La céramique de Bat Tràng atteste et exprime tout à la fois l’habileté et la créativité de leurs auteurs.


En mai dernier, le Club des artisans de Bat Tràng a été créé avec membres 18 artisans et 85 meilleurs ouvriers. Son objet principal est de préserver et de valoriser les caractères de ce village de métier. «La naissance de ce club a une signification très importante en termes d’encouragement des nos jeunes ouvriers mais aussi de développement du métier traditionnel de notre village natal», souligne Lê Van Loi, un représentant du village de métier. Chaque membre de ce club doit créer sa propre marque tout en participant au renforcement de celle du village.

 

Actuellement, chaque artisan peut s’affirmer et se spécialiser. On peut compter ici les spécialistes renommés de chaque phase du processus de fabrication. Ainsi, l’artisan Trân Dô est spécialisé dans la restauration des anciens émaux, en particulier ceux employés sous la dynastie des Trân (1225-1400). Vuong Manh Tuân est spécialisé dans la restauration d'anciennes céramiques, notamment les grands vases traditionnels à cols décoratifs à l’émail craquelé, et Lê Minh Châu est spécialisé dans la fabrication de ces derniers. Nguyên Van Binh est spécialisé dans la gravure sur vase... Certains ouvriers, bien qu’ils soient encore assez jeunes, maîtrisent déjà bien les techniques. Ils sont également dirigeants d’entreprises dont les produits vendus dans le pays comme à l’étranger, appréciés de leurs clients, établissent la renommée de Bat Tràng.

 
Ce dernier temps, Bat Tràng a cherché à améliorer la qualité et diversifier le style de ses produits afin qu’ils répondent aux goûts du plus grands nombre de clients. Et les artisans s'efforcent de créer des articles plus contemporains appréciés au Vietnam comme à l’étranger.

Source: Le courrier du Vietnam