À la découverte de Khe Sanh - Administration Nationale du Tourisme du Vietnam
À la découverte de Khe Sanh
Mettre à jour: 09 Mai 2018
Khe Sanh dans le district de Huong Hoa de la province de Quang Tri (Centre) est non seulement connu pour sa bataille sanglante pendant la guerre du Vietnam contre l’Armée américaine, mais aussi pour la beauté de sa nature, qui devrait aujourd’hui attirer beaucoup de touristes.

Pour aller à Khe Sanh, les touristes peuvent prendre l’autobus de Lao Bao depuis la ville de Dông Hà, au tarif d’une soixantaine de milliers de dôngs par personne.

À seulement une heure et demie de route, les sites historiques de Khe Sanh séduisent les touristes d’abord par son histoire chargée. La bataille féroce de 60 jours et nuits qui s’est produite à l’ancien aéroport militaire de Tà Con, base militaire de l’Armée américaine peut passionner les curieux d’histoire.

Son climat frais aussi, ses arbres verdoyants et ses montagnes charmeront les amoureux de la nature. Pour les routards, aller en deux-roues à Khe Sanh est un très bon choix. Ils peuvent profiter sur la route des routes de montagnes, des cols, des collines et des belles vallées.

Une visite qui rappelle le temps d’avant

Avant de visiter l’ancien aéroport de Tà Con, les touristes devraient faire un tour au marché de Khe Sanh. Ce qui est surprenant, c’est qu’une variété de produits alimentaires et de diverses marchandises y sont abondamment proposés aux clients bien que ce district soit isolé à 60 km de la ville de Dông Hà.

Depuis le marché de Khe Sanh, les touristes doivent faire environ trois kilomètres pour aller à Tà Con, ancienne base militaire de l’Armée américaine entre 1966 et 1968. Situé à 800 m au-dessus du niveau de la mer, et s’étendant sur une superficie de 60 ha, cet aéroport est encerclé par des collines de tous les côtés.

Ce qui frappe à première vue, c’est un paysage nuageux avec des lumières vaporeuses et des brumes au loin. Au milieu du terrain se trouve un musée des vestiges de guerre qui détaille la bataille de Khe Sanh et expose les "hélicoptères en colère" décrits par Marc Lavoine.

Hô Van Bac, né en 1936, originaire de l’ethnie Vân Kiêu et ancien combattant de l’Armée révolutionnaire du Vietnam, a participé directement à la bataille de Khe Sanh. Dans sa mémoire, la bataille de Khe Sanh était d’une violence exceptionnelle. À partir de 1965, presque tous les arbres dans les environs ont été ravagés par la dioxine répandue par l’Armée américaine.

Depuis  ce jour, grâce aux efforts des habitants locaux et du gouvernement, les forêts ont été réhabilitées et on retrouve aussi de la verdure avec des plantations de caféiers et de poivriers.

En 1986, cet aéroport a été reconnu site historique national et il est déjà devenu une destination de choix pour les touristes vietnamiens et étrangers.

CVN