Le « hat xoan » inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité - Administration Nationale du Tourisme du Vietnam
Le « hat xoan » inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité
Mettre à jour: 11 Décembre 2017
Lors de sa 12e session le 8 décembre à Jeju en République de Corée, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a décidé de passer le « hat xoan Phu Tho » de la liste des patrimoines à sauvegarder d’urgence​ à​ celle des patrimoines culturels immatériels de l’Humanité.

« Hat xoan Phu Tho » a été reconnu en 2011 par l’UNESCO en tant que patrimoines immatériels nécessitant une sauvegarde urgent.  Après six ans de mise en œuvre des engagements signés avec l’UNESCO avec l’aide du Comité national de l’UNESCO, la province de Phu Tho (Nord) a élaborer un autre dossier pour soumettre à l’UNESCO

Lors de cette session du Comité, les pays membres du Comité ont apprécié les efforts de Phu Tho dans la préservation et la valorisation de son patrimoine.

Le "Hat Xoan" satisfait à l'ensemble des cinq critères pour être reconnu en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Ce patrimoine est le premier au monde qui sorte de la liste des patrimoines immatériels nécessitant une sauvegarde urgente pour entrer dans sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le 7 décembre, l’UNESCO a également inscrit le bài chòi du Centre du Viet Nam sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Avec le bài chòi et le Hat Xoan, le Viet Nam dispose désormais de 12 biens culturels immatériels classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, dont dix sur sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information, la vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme et vice-présidente du Comité nationale de l’UNESCO, Dang Thi Bich Lien a souligné que les autorités des localités ayant des patrimoines s’engageaient à lancer des plans d’action concrets pour préserver et promouvoir leurs biens culturels immatériels.

AVI