Depuis 4 ans, les Vietnamiens qui partent en vacances affichent clairement leurs préférences pour des endroits luxueux. Appelés "resort", ces lieux se situent généralement le long de la longue côte maritime du pays.


Une récente étude montre que les touristes domestiques représentent 20% de la clientèle de plusieurs agences de voyage. Pour la Compagnie de tourisme du Vietnam, l'année 2008 a battu un nouveau record du nombre de Vietnamiens louant des resorts, soit 40% de la clientèle de la société, fait savoir la directrice de son Bureau de marketing, Lê Thu Hang. "Il nous arrive qu'un groupe de centaines de personnes réserve jusqu'à 200 chambres", ajoute-elle. Les professionnels du secteur prédisent que la tendance, loin de faiblir, a de beaux jours devant elle.

Car cette clientèle est composée essentiellement des personnes à hauts revenus, des familles jeunes et aisées. Ces voyageurs en ont assez des tours à l'étranger, que ce soit dans les pays du Sud-Est asiatique, la Chine ou encore l'Occident... qui sont jugés "fatigants". Nombreux d'entre eux privilégient désormais le calme, le plaisir d'avoir de véritables journées de repos. Ainsi, les resorts qui se trouvent surtout dans des régions maritimes aux beaux paysages et loin des centres d'habitation, avec une architecture en harmonie avec la nature, sont un choix de prédilection.

Le pays compte plus de 200 resorts dont la moitié se trouve à Phan Thiêt (Centre). Ces nouveaux paradis vietnamiens proposent des services complets et de qualité qui correspondent aux besoins de relaxation des clients : soins de santé, de beauté, entraînement sportif...

Les Vietnamiens apprécient les services des ressorts

Selon le directeur adjoint de Hanoitourist, Trân Thành Công, les touristes nationaux optent souvent pour des courts séjours. "Avec 10 millions de touristes domestiques haut de gamme, le secteur touristique national peut déjà gagner un bénéfice important", estime Trân Thành Công. "D'ailleurs si les Vietnamiens passent leurs vacances +sur place+, le pays gardera son argent et maintiendra ses devises étrangères sur place", ajoute-t-il.

Selon les professionnels du secteur touristique, de nombreux resorts préfèrent les clients domestiques. Car cette clientèle peut dépenser facilement de grandes sommes. Pas mal de Vietnamiens sont ainsi prêts de débourser des milliers de dollars pour un séjour agréable. En effet, le tarif des chambres est d'au moins 60 dollars/nuit et peut s'élever au maximum à 2000 dollars, sans compter les frais consacrés au déplacement, à la nourriture et aux autres services... En moyenne, chaque touriste dépense entre 650 000 et un million de dôngs par jour pour son séjour.

Selon une enquête menée en février dernier par le quotidien Sài Gon Giai Phong (Sài Gon libéré), sur les 1000 personnes interrogées, 38, 3% choisissent le tourisme - relaxation. Près de la moitié d'entre elles aiment les services comme massage et spa quand elles partent en vacances dans un resort.

Conscients de cette nouvelle manne, les resorts lancent des campagnes de promotion en faveur des touristes nationaux, avec notamment des services offerts : déplacement gratuit entre l'aéroport et le lieu de vacances, prix réduit sur la nourriture, garde gratuite des enfants entre 09h00 et 16h00...

Et cela est d'autant plus intéressant que si les visiteurs étrangers viennent au Vietnam entre octobre et mars, les touristes locaux sont eux en vacances durant l'été.
Source: