Le district de Sa Pa, province de Lào Cai (Nord), a récemment élaboré un projet dont l'objectif est de donner un coup d'accélérateur au développement de son secteur touristique en étroite coopération avec les communes.


Un des points essentiels de ce projet, c'est de mobiliser la participation des ethnies minoritaires vivant dans la région dans ce travail. Ainsi, le développement économique est appelé à aller de pair avec la préservation des valeurs culturelles traditionnelles.

Outre son bourg, le district de Sa Pa recense actuellement 5 communes qui font du tourisme comme Sa Hô, Ban Hô ou encore Ta Van. Le "home stay" (qui permet aux touristes de loger chez l'habitant) y connaît un développement considérable. Cette forme de séjour présente des avantages indéniables : les hôtes ont l'occasion de découvrir les traditions et le mode de vie des populations locales et les propriétaires peuvent en retour vendre leurs produits artisanaux pour arrondir leurs fins du mois. Ce qui, soit dit en passant, a grandement contribué à limiter la ruée de femmes et d'enfants vers le bourg de Sa Pa pour de divers commerces ambulants. À l'avenir, d'autres communes y emboîteront le pas afin de créer des emplois, a fait savoir Ma Quang Trung, secrétaire du comité du Parti du district de Sa Pa.

Le district de Sa Pa s'est fixé comme objectif de doper les métiers artisanaux locaux dont le tissage, la broderie ou la gravure... destinés à favoriser l'expansion du "home stay". Le développement agricole au service du tourisme constitue également une des politiques prioritaires. Dans l'immédiat, Sa Pa doit élargir la superficie réservée à la culture florale, en multipliant notamment les plantations de pergolas de chouchoute, une spécialité locale. Aussi, suite à la demande des touristes étrangers, une excursion dans des fermes d'élevage de saumons locales doit bientôt être inaugurée.

Depuis 2005, le district de Sa Pa investit chaque année des milliards de dôngs pour améliorer les compétences des gestionnaires d'agences de voyage, d'hôtels et de restaurants. L'accent a été mis également sur la formation des guides. De grosses sommes ont été dépensées pour la rénovation des infrastructures routières, du réseau électrique et du système d'approvisionnement en eau.

Toujours selon Ma Quang Trung, la superficie du bourg de Sa Pa sera quintuplée dans un proche avenir (750 ha contre 150 ha). Le district s'atèle pour le moment à intensifier la construction des ouvrages fondamentaux indispensables à cet élargissement.
Source: Le courrier du Vietnam